A QUI PROFITERA LE « NDIGUEL » CONFRERIQUE ? Par Cheikh Bamba Dioum

Date:

Évaluer le texte

Le Sénégal est un pays bien particulier. Plus de dix millions des musulmans qui constituent la majorité de sa population revendiquent une appartenance à l’une des principales confréries que sont le Tidjanisme, le Mouridisme, la Khadrya et les Layènnes. Les minorités qui ont voulu s’en démarquer n’en forment pas moins la « confrérie » dite des Ibadou Rahman et autres salafistes, satellites de courants venus d’ailleurs.

 Le vote confrérique peut se faire par solidarité du groupe, par affinité ou par un mot d’ordre venant de la hiérarchie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

M. le Premier Ministre, à propos de vos 100 jours (Par Marvel Ndoye)

M. le Premier Ministre Ousmane Sonko, je m’adresse à...

100 JOURS DE POUVOIR DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE DIAKHAR FAYE: PARLONS-EN ! (Par Samba Ndiaye)

Cent jours : ce repère temporel ,non Institutionnel mais...

Maître Augustin Senghor restez zen et poursuivez la mission ! (Par Mbaye Jacques Diop)

Ces derniers temps le président de la fédération sénégalaise de football, Maître...