Accident de la circulation à kaffrine : Bougane Gueye Dany au chevet des blessés

Date:

C’est au environ de 19 h 30 minutes  que le président de la coalition Gueum Sa Bopp est arrivé sur les lieux de l’accident à Sikilo distante de Kaffrine de 6 km. Sur place Bougane Gueye a pu constater l’ampleur des dégâts aussi bien matériels que de victimes humaines. Ainsi il a pu visiter l’intérieur d’un des bus immaculé de sang.

Des bus transformés après l’accident en tas de ferraille. Même si officiellement les autorités parlent de 39 morts, il soutient que plus de 27 décès lui ont été notifiés après le décompte des autorités ce qui porterait le bilan à 66 morts. Pour lui cela démontre à suffisance du manque de dispositif de prise en charge d’urgence dans les régions. « Sentiment de tristesse après avoir vu ces images choquantes, les épaves des deux véhicules témoignent de la brutalité de l’accident.

C’est difficile à décrire et ce que je viens de voir j’imagine la douleur des familles éplorée mais également la tristesse de toute une nation. La gravité de cet accident doit véritablement  nous conduire à une introspection, il est vrai que ce n’est pas la première, mais ça doit être le déclic d’une batterie de mesures tendant à organiser davantage le secteur du transport. d’abord par l’interdiction de la circulation interurbaine pour les gros porteurs les bus et autres durant la nuit mais également j’invite le gouvernement de Macky Sall à prendre les mesures idoines pour éviter à l’avenir ce qui vient de se passer ici à Kaffrine. Il nous faut des unités de secours en urgence et cela je l’ai prôné depuis longtemps. Sur les routes nationales, d’avoir des unités médicales héliportées sur les routes nationales pour assister très rapidement avec toute la rigueur qui s’y  est ».

Pour Bougane Gueye il ne s’agit pas de tenir des rencontres à ne plus en finir, mais plutôt de prises de décisions fortes et courageuse si l’on veut véritablement lutter de façon efficace contre les cas d’accidents de la circulation. « Il faut des sanctions, prendre des mesures lourdes pour obliger les citoyens à respecter les règles qui sont édictées. Pour la cas d’espèce ont a parlé de permis à point, du relèvement de l’âge d’obtention du permis dans certaines catégories entre autres. Et donc il y va de la responsabilité du chef de l’état, du gouvernement général de prendre des mesures qui permettront d’éviter pareil drame.».

Bougane Gueye s’est aussi rendu au chevet des malades hospitalisés à l’hôpital Thierno Ibrahim Ndao de kaffrine, du centre de santé de la localité. Ainsi il a pu échanger avec les blessés sur leur lit d’hôpital sur leur condition de prise en charge et leur état de santé. Ces derniers ont magnifié son acte qualifié de grand car il pouvait ne pas se déplacer et donc c’est un grand réconfort pour eux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Adpme: Marie Rose Faye installée

XALIMANEWS-La passation de service à la direction pour le...

Exploitation du pétrole au Sénégal : Immersion dans le champ pétrolier de Sangomar

XALIMANEWS- C'est une véritable révolution économique et sociale. Le...

Mairie de Ziguinchor : le successeur de Sonko bientôt connu

XALIMANEWS-Le successeur de Ousmane Sonko à la tête de...

Soutien à la Palestine : Une manifestation prévue à Dakar le 23 juin

XALIMANEWS-La coalition sénégalaise pour la cause palestinienne, en collaboration...