Actes de tortures sur un détenu mineur : le surveillant Mbèye Mor Diouf risque deux ans de prison 

Date:

XALIMANEWS-Mbèye Mor Diouf, surveillant de prison à Ziguinchor, risque une peine de deux ans de prison ferme suite à son jugement devant le tribunal local. L’accusation porte sur des actes de torture infligés à un détenu mineur, pour lesquels le procureur a requis une condamnation ferme lors de l’audience. La décision finale sera rendue le 20 février prochain, date du délibéré, a-t-on appris du quotidien Libération. 

Les faits remontent au moment où Mbèye Mor Diouf aurait réagi à un regard jugé offensant du détenu mineur. Le surveillant l’a alors fait sortir de sa cellule et l’a conduit au poste de garde. À cet endroit, le détenu a été contraint de rester à genoux de 19h à 21h. Face à l’épuisement, le détenu a informé qu’il ne pouvait plus tenir, provoquant la réaction brutale du surveillant. Celui-ci a utilisé une barre de fer pour restreindre les mouvements du détenu, suivi de l’application d’eau froide et de coups violents avec un tuyau.

Les cris de détresse du prisonnier ont alerté les autorités, qui ont finalement libéré et soigné le détenu, le ramenant ensuite à sa cellule grâce à leur intervention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Ziguinchor : Des familles de victimes rejettent la loi d’amnistie générale

XALIMANEWS- A Ziguinchor, la nouvelle du vote de la...

Incident mortel à Sacré-Cœur : Un entrepreneur chute du 5e étage d’un immeuble et meurt

XALIMANEWS-Un tragique incident s'est déroulé samedi dernier sur un...

COUR DES MIRACLES (Par Kaccor Bi)

On ne s’ennuie vraiment pas dans ce pays des...