Affaire de la pouponnière « Keur Yeurmandé » : la demande de liberté provisoire de Ndella Madior Diouf rejetée

Date:

XALIMANEWS-Ndella Madior Diouf, la directrice et propriétaire de la pouponnière « Keur Yeurmandé », voit ses possibilités de liberté provisoire se réduire alors que sa demande, introduite par le biais de son avocat, a été rejetée par le magistrat instructeur.

Selon les informations révélées par Les Échos, la prévenue a été entendue par le juge d’instruction du 2e cabinet, Mamadou Seck, lors d’une audition qui s’est tenue mercredi.

Au cours de cet interrogatoire prolongé, elle a catégoriquement nié toutes les accusations portées contre elle, comme rapporté par une source judiciaire au journal.

Ndella Madior Diouf, placée sous mandat de dépôt en décembre 2023, est poursuivie pour une série d’infractions graves, notamment homicide involontaire, complicité dudit chef, exercice illégal de médecine, privation d’alimentation ou de soins ayant entraîné la mort d’enfants, et obtention illicite de certificats d’inhumation. Ces accusations font suite à la diffusion de vidéos montrant des bébés victimes de maltraitance dans sa pouponnière. Selon les premiers éléments de l’enquête, six bébés sont décédés des suites de ces maltraitances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Reforme de la justice : Regarder globalement pour agir sur les lois et les institutions (Par Mamadou Kassé)

L'initiative des nouvelles autorités d'envisager la réforme de la...

Deux Sénégalais périssent dans l’effondrement d’un bâtiment en Espagne

XALIMANEWS: Deux ressortissants sénégalais ont trouvé la mort et...

Le professeur Babacar Guèye nommé facilitateur des Assises de la justice

XALIMANEWS: Le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar...