Affaire DIAS: Gaston Mbengue persiste, signe et attaque Khalifa et Soham Wardini.

Date:

Alors que ses propos ont créé la polémique, le promoteur de lutte Gaston ne recule pas et assume ses dires. Interviewé par senego il a défendu « je ne regrette rien et j’assume mes propos car cela n’engagent que moi. J’apporterai quelques précisions sur la réponse de Khafifa Sall, je n’ai pas dit 100 milles Dias, mais 100 Dias. Et je le répète les Dias ne font pas plus de 100 ».
Il ajoute, « la guerre comme à la guerre, on ne peut pas permettre un Barth de manquer du respect à tout le monde sans qu’on le recadre. C’est lui qui est violent ».
Le promoteur et partisan du pouvoir en a profité aussi pour lancer des piques à Khalifa Sall, « lui c’est un ancien ministre de la République et c’est peut être qu’il a oublié les valeurs que lui ont inculqué Diouf et Tanor, mais c’était à lui de freiner Barth dans ses violence. Mais son comportement montre qu’il a oublié toutes les vertus de la République ».
Même la mairesse de Dakar Soham Wardini n’a pas échappé aux flèches de Gaston, « elle m’a déçu. Elle a été violentée par Barth dans Yewwi Askan Wi et aujourd’hui elle vient le défendre. Elle m’a déçu vraiment », a déclaré Gaston.

5 Commentaires

  1. Un idot reste un idiot. Ce dont les citoyens doivent se preoccuper, c’est comment ces bouffons peuvent-ils etre a cote de macky sall. Comment le senegal peut-il tomber si bas avec macky sall et son regime? Juste ce week end 3 gros scandales avec un melange de violence et d’indecence moral:
    1. Macky sall qui recoit et felicite au palais de la republique un traite venu de matam apres avoir vole et soudoyer des listes d’une coalition politique
    2. Un metting de son parti a guediawaye qui s’est transforme en un ring de boxe professionnel et qui finit par etre annule devant son frere aliou sall.
    3. Le gros scandale de la semaineavec le gros porc de la nation senegaise perdu dans une arene de lutte et qui est recupere et reoriente par macky sall pour s’attaquer a de noble senegalais et vouloir perturber leur quietude au point de vouloir les bruler svec ces dents manquantes.

  2. Voilà l’idiot du coin qui dit reprocher à Barthelemy sa virulence et se permet même de sermonner ses soutiens et qui fait pire en appelant à l’assassinat et en véhiculant des messages ethnicistes tout cela pour plaire au chef. Il y aura de plus en plus d’idiots qui vont se singulariser car malheureusement la bêtise ne dérange pas le chef, il en est même fier. Sa soeur va être très fiere de lui, Gaston la gaffe.

  3. Au directeur du parc zoologique de Hann, nous lui solennellement de réserver une cage bien scellée au Chimpanzé Gaston cette calamité naturelle car c’est une demande sociale. Cela nous permettra les week end de lui apporter des cacahuètes et des bananes.

  4. Gaston a tapé là où ça fait (très) mal aux irresponsables du YAW ! Je ne cautionne aucunement ses propos, mais qu’est-ce que Gaston a dit qu’on a déjà entendu et même en pire, venant de soi-disant « opposants pouvoiristes » ? Les indignés sélectifs du net, les indignes faux société-civileurs, les chroniqueurs nafèkhes et mandikat, et les autres hypocrites minables doivent la fermer ! Où étiez-vous quand le sodomiseur national Sonko Fusilleur promettait de « fusiller » tous nos anciens présidents ? Où étiez-vous quand Sonko Fusilleur promettait de « décapiter » tous ses adversaires à Ziguinchor ? Où étiez-vous quand Sonko Fusilleur appelle les jeunes naïfs à faire un « don de soi » qui n’est rien d’autre qu’un appel à la violence aveugle ? Et tout en gardant ses propres enfants à la maison y compris son gros gaillard Mohamed Sonko ! Où étiez-vous quand Sonko Fusilleur tient quotidiennement un langage répugnant et indécent où il ne parle que de sang, sacrifice, mort, destruction, suicide, mortal combat et autres menaces sur des citoyens et sur la sécurité publique ? Où étiez-vous quand Barthélémy Dias insulte avec une telle insolence des autorités, ou menace ouvertement des policiers et des gendarmes dans l’exercice de leurs fonctions, ou insulte publiquement le père de Ndiaga Diouf après avoir tué en plein jour son fils ? Ce n’est pas le pire violence ça ?? Bayyi lène nafèkhe ! J’avais dit ici que la meilleure façon de répondre au Yolom Guénio sodomiseur national Sonko Fusilleur et au tueur Barthélémy Dias c’est de les trouver et de les combattre sur leur terrain favori, celui de la violence verbale et physique. Gaston a ouvert la voie et vous n’avez encore rien vu, œil pour œil

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Culture / Sédhiou : Vers la réglementation de la sortie des Kankourang

XALIMANEWS-Les autorités administratives ont décidé de réglementer les sorties...

Le CRAD s’active pour l’autonomisation des femmes de Dalifort-Foirail

XALIMANEWS-Dans le cadre de son engagement à promouvoir l’autonomie...

Lutte Sénégalaise : Balla Gaye 2 dirige le combat, corrige Tapha Tine et le terrasse

XALIMANEWS-Ce dimanche à L'arène nationale, Balla Gaye 2, étincelant...

Fortes pluies à Kolda : 2 enfants meurent noyés 

XALIMANEWS-Depuis mercredi, Kolda est sous l'impact de fortes pluies...