Afrique-CEDEAO : Timothy Kabba, ministre des Affaires étrangères de la Sierra Leone, « Le retrait des trois juntes (Mali-Niger-Burkina) menace notre sécurité collective »

Date:

XALIMANEWS-Après l’annonce conjointe du Burkina Faso, du Niger et du Mali, de leur retrait de la CEDEAO, le chef de la diplomatie sierra leonaise a évoqué cette situation, joint par RFI.

Selon la station radiophonique française, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se dit prête à une  » solution négociée «  après le retrait du Mali, du Burkina Faso et du Niger. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest a exprimé, dimanche, sa volonté de sortir de l’impasse politique créée par l’annonce du retrait de ces trois pays, une solution oui, mais sur quelles bases?? Joint par RFI, Timothy Kabba, ministre des Affaires étrangères de la Sierra Leone, l’un des quinze pays membres du bloc régional, fait partie également de la mission de médiation de la Cédéao au Niger. Pour lui, ce retrait risque de déstabiliser la région.

 » C’est une nouvelle assez inquiétante, bien qu’elle soit attendue parce que ces trois pays avaient laissé entendre, l’année dernière, qu’ils allaient former l’Alliance des États du Sahel, ce qui signifie qu’ils allaient se retirer du bloc. Mais la CEDEAO saisira l’occasion pour s’assurer que ces membres importants de notre communauté ne se retirent pas et ne sortent pas de la communauté. Cette décision est une menace pour la paix, la sécurité et la stabilité de toute la communauté parce que ces trois pays sont confrontés non seulement à leur instabilité politique, mais aussi aux groupes terroristes comme le mouvement al-Qaïda et Daech et, donc, c’est un peu inquiétant si ces pays font cavalier seul. » A laissé entendre le chef de la diplomatie sierra leonaise. Timothy Kaba de renchérir.

 » Il faut rappeler que le Niger, le Mali et le Burkina Faso représentent géographiquement plus de la moitié de la superficie de la Cédéao et 15 % de sa population. Ils sont donc très importants. Il y a des répercussions plus graves encore parce que ces pays sont liés culturellement et géographiquement et nous avons une longue histoire de coopération et d’interdépendance. Je pense donc qu’il serait une bonne chose que nous trouvions un moyen de sortir de cette impasse ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Russie : Le parquet demande une peine de 18 ans de prison pour le journaliste américain Gershkovich

XALIMANEWS-Le parquet russe a requis 18 ans de prison contre...

Perturbations massives : une panne informatique mondiale de Microsoft paralyse les secteurs aérien, financier et médical

XALIMANEWS-Une panne informatique d'envergure a affecté vendredi de nombreuses...

Marché financier de l’Uemoa : 1 865 milliards F CFA levés par Dakar en 28 ans

XALIMANEWS-Mamadou Ndiaye, conseiller technique au ministère sénégalais des Finances...

Revue de la presse (Wolof) de RFM du vendredi 19 juillet 2024 avec El Hadj Assane Gueye

Revue de la presse (Wolof) de RFM du vendredi...