Agression sur Kambel et Kara. Les policiers agresseurs devant le juge: sur injonction de Wade, Becaye Diop délivre (enfin!) l’ordre des poursuites judiciaires.

Date:

Xalimasn.com Le journal « le quotidien » révèle dans ses colonnes de ce jeudi 23 Mars que « les policiers agresseurs des journalistes Boubacar Kambel Dieng et Kara Thioune  seront bientôt devant le juge. Le ministre de l’intérieur Becaye Diop a délivré l’ordre des poursuites judiciaires qui pourraient aboutir à l’inculpation des agents de la BIP (Brigade d’Intervention Polyvalente), identifiés lors de cette agression. Une évolution du dossier qui s elon le journal est mis à l’atcif du président wade qui a donné injoction au ministre de l’intérieur pour faire la lumièrre sur cette affaire.

Photo: Kambel Dieng dans son lit d’hôpital après l’agression.

Rappe, Boubacar Campbell Dieng, journaliste de Radio Futurs Médias, et Kara Thioune de West Africa Democracy Radio ont été  battus sauvagement au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar par des éléments  de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) de la Police nationale « formellement identifiés » , lors d’une rencontre de foot entre le Sénégal et le Libéria pour le compte des qualifications combinées Coupe du monde/Coupe d’Afrique 2010.

Khady Jeanne Seck

Xalima avec sud fm (revue de presse) et archipo.com

Lire l’intégralité de l’article (lequotidien.sn)

Agression sur Kambel et Kara Sur injonction du Président Wade,Bécaye Diop signe (enfin !) l’ordre de poursuite des policiers

Suite aux enquêtes faites sur l’agression des journalistes Boubacar Kambel Dieng et Kara Thioune, le Doyen des juges d’instruction était très déterminé à inculper certains éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) de la Police nationale formellement identifiés dans cette agression.

Suite aux enquêtes faites sur l’agression des journalistes Boubacar Kambel Dieng et Kara Thioune, le Doyen des juges d’instruction était très déterminé à inculper certains éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) de la Police nationale formellement identifiés dans cette agression. Mais cette détermination avait connu des lenteurs suite au blocage du dossier judicaire par le ministre de l’Intérieur, la procédure imposant une autorisation de poursuite judiciaire délivrée par cette autorité. Bécaye Diop a, enfin, donné ce sésame pouvant conduire les agresseurs des journalistes en prison.

Par Mamadou S. GACKO

ImageL’affaire de l’agression perpétrée contre les journalistes Boubacar Kambel  Dieng et Kara Thioune va connaître une évolution significative. La procédure judicaire, bloquée par le ministre de l’Intérieur suite à son ouverture par le Parquet, s’est décantée.  Le ministre de l’Intérieur, Bécaye Diop, qui n’a jamais manifesté son désir de délivrer l’ordre de poursuite judicaire, qui devrait naturellement déboucher sur l’inculpation des agresseurs des journalistes a finalement lâché du lest.
D’après nos sources très au fait de cette affaire, Bécaye Diop a délivré un ordre de poursuite contre les policiers visés par le Doyen des juges d’instruction. Mais pour que cette autorisation tombe, il a fallu que le président de la République réagisse à nouveau suite à la deuxième lettre de rappel faite par le ministre de la Justice à destination de Bécaye Diop. Parce que le «dilatoire» du ministre de l’Intérieur continue toujours de soulever l’ire du Parquet qui commençait à s’impatienter.
«Bien briefé par le ministre de la Justice, le président de la République a donné des instructions à Bécaye Diop de s’exécuter.» Ce qu’il a fait la semaine dernière, d’après une source judiciaire.
Comme l’écrivait Le Quotidien dans son édition  N° 2139, les magistrats n’attendaient que  la transmission en bonne et due forme de ce fameux sésame pour permettre au cabinet du Doyen des juges d’instruction de procéder à l’inculpation  des mis en cause. Ainsi, ces derniers seront auditionnés sur le fond et en même temps une ordonnance de renvoi devant le tribunal sera prise, car tous les autres actes de procédure ont été déjà  effectués.
Auparavant, le magistrat instructeur avait fini de réaliser nombre d’actes d’instruction. Il a notamment entendu les parties civiles et les témoins de l’agression des journalistes suite au match de football qui avait opposé le Sénégal au Libéria pour le compte des qualifications combinées Coupe du monde/Coupe d’Afrique 2010.
Aussi, suite à une  délégation judiciaire donnée à la section de recherches de la Gendarmerie nationale, des opérations de reconstitution des faits avaient été effectuées sur les lieux. Ce, sous la supervision du magistrat instructeur. Et ce sont ces reconstitutions des faits qui avaient permis au colonel Moussa Fall et à ses éléments de la section de recherches de la Gendarmerie nationale, dans leur enquête, de considérer les éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) comme étant les présumés bourreaux des deux journalistes.

lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Les américains obligent maître Wade, à revoir le dossier des journalistes et des audits.
    En ce moment, Il accepte toute proposition pour la réussite, de l’ouverture de son monument. Il a sa façon de jouer son ballon, et ne recule jamais, quand, il décide. Wade souhaite la participation de tous les sénégalais du 3 et 4 avril à son théâtre. Le soulèvement des audits, le dialogue avec l’opposition, l’action en Casamance, le théâtre des Marabouts et d’autres comédies ne sont que des projets pour en dormir les sénégalais. Les Marabouts fêteront avec le buurba, sans complexe devant son monument. Ils seront installer dans les premiers rangs. Le peuple a perdu son espoir, sur ces Hommes qui devaient vraiment leur protéger. Ils ne font que la politique pour la richesse et les accessoires de lux. La Casamance est toujours le projet le plus profitable, beaucoup de ces Marabouts sont dans ce programme de paix pour leur compte personnel, rien de plus. Comment tu peux instaurer la paix en Casamance tan disque ta propre famille se déchire par les rivalités. Plusieurs de ces Marabouts ne sont même pas capables de réunir les musulmans dans une même mosquée pour une prière. Ces Hommes en costume de marabout ruinent le pays, beaucoup sont devenus des milliardaires grâce à l’Islam. Il est conseille de nourrir la religion que de dépendre a elle pour mener sa vie de lux
    Al-’An`âm s6 v123 : Ainsi, Nous avons placé dans chaque cité de grands criminels qui y ourdissent des complots. Mais ils ne complotent que contre eux-mêmes et ils n’en sont pas conscients.
    Prêt pour la révolution des mentalités.
    Vive le Sénégal libre.
    Vive l Unité Fédérale et Révolutionnaire des Etats d Afrique
    [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Russie : Le parquet demande une peine de 18 ans de prison pour le journaliste américain Gershkovich

XALIMANEWS-Le parquet russe a requis 18 ans de prison contre...

Perturbations massives : une panne informatique mondiale de Microsoft paralyse les secteurs aérien, financier et médical

XALIMANEWS-Une panne informatique d'envergure a affecté vendredi de nombreuses...

Marché financier de l’Uemoa : 1 865 milliards F CFA levés par Dakar en 28 ans

XALIMANEWS-Mamadou Ndiaye, conseiller technique au ministère sénégalais des Finances...

Revue de la presse (Wolof) de RFM du vendredi 19 juillet 2024 avec El Hadj Assane Gueye

Revue de la presse (Wolof) de RFM du vendredi...