ALORS QU’IL DEVAIT COMPARAÎTRE AUJOURD’HUI John Obi curieusement « déménagé » du camp pénal

Date:

Alors qu’il devait comparaître aujourd’hui pour blanchiment d’argent, John Obi disparaît et devient introuvable pour ses conseils. Il a été transféré à Saint Louis, si l’on en croit une source au fait du dossier. Même s’il a confirmé que John Obi a été « transféré », le chargé de communication de l’administration pénitentiaire indique que seuls ses proches parents peuvent savoir son nouveau lieu d’incarcération. Pour le motif du transfert, le chargé de communication évoque les « raisons de sécurité ». En tout état de cause, John Obi doit être jugé aujourd’hui et ses conseils ne comptent pas croiser les bras.

Où est passé John Obi ? La question est d’autant plus pertinente que Obi doit être jugé aujourd’hui devant le juge correctionnel pour blanchiment d’argent. Mais depuis vendredi jusqu’à hier, aucun de ses avocats n’a pu dire où se trouve leur client. Selon Me Ciré Clédor Ly, il y aura une violation des textes si toutefois, John Obi « est transféré hors des compétences de la juridiction qui doit statuer sur son dossier ». Ce, d’autant que Obi a cette procédure de blanchiment qui pèse encore sur sa tête, et pour cette affaire, il doit se présenter aujourd’hui devant le juge. Toutefois, Me Ciré Clédor n’entend pas passer sous silence cette affaire. A cet effet, l’avocat compte saisir illico presto le ministre de la Justice par une correspondance. « Il sont en train de créer les conditions de rendre impossible le jugement », peste-t-il. Durant tout le week-end, l’avocat a cherché à savoir la destination vers laquelle son client a été transféré, confie-t-il, mais en vain. Idem pour cet autre conseil de John Obi qui assure que même des parents du détenu l’ont appelé pour savoir où il a pu atterrir.

Ce qui est sûr, c’est que John Obi n’est plus au camp pénal depuis vendredi. Mais selon un de ses conseils, il serait envoyé à Saint Louis. Une information confirmée par une source très au fait du dossier. Selon notre source, il existe des faits antérieurs qui ont motivé le transfert de John Obi à Saint Louis. En effet, tout au début du mois d’Octobre, une délégation ivoirienne conduite par le directeur de la prison (Maca) ainsi qu’un Inspecteur s’est rendue au Camp pénal. Mais grande fut leur surprise lorsqu’ils ont constaté que la cellule de John Obi n’était pas comme les autres. Une chambre de luxe bien carrelée, avec ventilateur et tout. Pire, selon toujours notre source, Obi a également financé la réfection « du bureau du chef de cour » de la prison, à hauteur de 300.000 francs. Cela, en plus du vent de corruption qui s’était soulevé au niveau de la prison et qui avait occasionné une enquête.

Toutes choses qui ont concouru à son transfert à Saint Louis. En sus, à en croire cette même source, les détenus, Obi en tête, voulaient envoyer une lettre ouverte à Wade, à la Raddho et à Amnesty international.

John Obi transféré ailleurs « pour des raisons de sécurité », selon le chargé de Communication

Joint au téléphone, le chargé de communication de la direction de l’administration pénitentiaire, M. Doucouré reconnaît le transfert de John Obi dans une autre prison. Mais selon lui, c’est pour des « raisons de sécurité ». Et à l’en croire, seuls ses proches parents sont informés de la destination du détenu. Mieux, à en croire M. Doucouré, ce n’est pas la première fois que cela arrive, c’est en réalité une « pratique régulière de l’administration ». Sur la visite de la délégation ivoirienne, le chargé de communication confirme, mais précise qu’en réalité « il n’y a pas de cellule propre pour les détenus ». Mieux, le chargé de communication précise : « il n’est pas donné à un détenu de faire une quelconque réfection dans l’établissement ». Aussi, Doucouré minimise quant à la réfection du bureau du chef de cour. À l’en croire il s’agit juste de « détails » qui ne méritent pas de commentaire.

Pour rappel, John Obi avait reçu par le biais d’un certain John Guitteghi 320 dollars, environ 150 millions de nos francs. Guitteghi est descendu à l’aéroport de Dakar avec l’argent en liquide dans une mallette. C’est sur ces entrefaites qu’il a été arrêté et John Obi était obligé de transiger avec la douane. Il sera par la suite poursuivi pour blanchiment d’argent, après son procès pour trafic international de drogue.

Alassane DRAME

lasquotidien.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rapatrié de la France, Imam Kaba en garde à vue à la Dic

XALIMANEWS-L’étau se resserre autour du prêcheur "radical" Sénégalais, Imam...

Justice : Viviane Chidid condamnée à payer plus de 16 millions F CFA à Nsia Assurance 

XALIMANEWS-La chanteuse Viviane Chidid a perdu un procès contre...

Espagne / Passeports : Un véritable casse-tête pour les Sénégalais d’Espagne (Par Momar Dieng Diop)

Depuis quelques années, les Sénégalais d’Espagne font face à...

Tamba : Deux jeunes meurent à cause des fortes pluies

XALIMANEWS-Le début de la saison hivernale a apporté une...