AMADOU TOUMANI TOURE LAUREAT DU Le respect de la parole donnée et la promotion de la démocratie récompensés

Date:

La Fondation Kéba Mbaye a récompensé le respect de la parole donnée et les efforts pour l’envol de la démocratie en Afrique, et par la même ressuscité le juge Kéba Mbaye le samedi 16 avril dernier au Théâtre national Daniel Sorano. C’était lors de la cérémonie de remise du « prix Kéba Mbaye pour l’éthique » au président de la République malienne Amadou Toumani Tourè.

La première édition du « Prix Kéba Mbaye pour l’éthique » a eu pour récipiendaire le président de la République malienne Amadou Toumani Tourè. La cérémonie s’est déroulée avant-hier samedi 16 avril au Théâtre national Daniel Sorano en la présence effective du chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade, qui a remis la distinction à son homologue. Le président de la République n’a pas tari d’éloges à l’endroit du récipiendaire.
Le choix du président du Mali n’est pas fortuit, si l’on en croit le président Abdoulaye Wade. « Prendre le pouvoir à la demande populaire pressante et le restituer aux civils à l’époque, c’était un exploit parce que tout le monde, civil et militaire, avait hâte de prendre le pouvoir pour en jouir. Amadou Toumani Touré a fait le contraire, en restituant le pouvoir aux civils ». Me Abdoulaye Wade a annoncé que Kéba Mbaye et Amadou Toumani Touré sont tous les deux « de très grands Africains dont la communauté Sénégalo-malienne doit être très fière ». Il a rappelé la contribution du juge qui fut président du Conseil Constitutionnel du Sénégal dans le droit. Selon le chef de l’Etat, « le juge Kéba Mbaye a pu montrer que si l’individu a un droit, le peuple aussi a des droits notamment le droit au développement ».

Me Sidiki Kaba, président d’honneur de la Fédération internationale des droits de l’homme (Fidh), pour appuyer les éloges du président du Sénégal à l’endroit de son homologue du Mali, rien que le respect de la parole donnée est de l’éthique. Ce qui est un signe d’espoir et d’envol de la démocratie naissante en Afrique. « Amadou Toumani Touré s’est engagé à présider une Transition courte de quatorze mois. En homme d’honneur, il a respecté la parole donnée. A date échue, il a transmis au président démocratiquement élu par le peuple malien tous les insignes du pouvoir. Cette belle élégance républicaine vous vaut l’admiration et le respect de vos concitoyens et de tous les démocrates qui y voient un signal d’espoir et d’envol de la démocratie naissante du continent ».

Critères d’éligibilité

Ce prix accordé tous les deux ans demande des critiques établis par la Fondation Kéba Mbaye. Ainsi, pour être bénéficiaire de ce prix, il faut un comportement particulièrement éthique dans les domaines « du développement durable et solidarité, de la paix et dialogue des civilisations et de la promotion des valeurs universelles des droits de l’homme ». La Fondation Kéba Mbaye a retenu que sous la direction d’Amadou Toumani Touré, le Mali est devenu une démocratie exemplaire dotée d’une Constitution respectée. Aux nombre de ses initiatives personnelles, elle a cité le rétablissement de l’Etat de droit, la consolidation de l’indépendance de la magistrature, l’appui à l’éclosion d’une presse libre, mais aussi de nombreuses actions dans le domaine de l’humanitaire et de la médiation.

Le président de la République du Mali embouche la même trompête. Pour Amadou Toumani Touré, « la Fondation Kéba Mbaye a mis en exergue mon engagement au servie du Mali depuis la transition, mon implication dans l’action humanitaire à travers la création de la Fondation pour enfance et salué ce qu’il considère comme un attachement à l’éthique ». C’est dans ce sillage qu’il a déclaré que le juge Kéba Mbaye est « une leçon que nous devons enseigner à la génération actuelle ».

ATT offre les 10 000 aux enfants du Sénégal et du Mali

Le président malien a reçu une médaille et un trophée Kéba Mbaye ainsi qu’un diplôme et un cheque de 10 000 Euros, soient 6,5 millions de francs FCfa. Ainsi, après avoir exprimé sa satisfaction concernant le choix de sa personne, Amadou Toumani Touré a dit la grande place qu’il va occuper dans ses distinctions avant de dévoiler ce qu’il compte faire de l’argent. « Les 10 000 Euros, que j’ai reçus, je vais les partager: une partie aux enfants du Sénégal et l’autre aux enfants du Mali pour la construction de jardins d’enfants et d’hôpitaux ».
Cheikh Yérim Seck, auteur de la biographie de Kéba Mbaye est revenu sur une des confidences que le juge Kéba Mbaye lui avait faites. « Kéba Mbaye m’avait fait part de son inquiétude par rapport à la politique qui est devenue une profession pour certaines personnes. Et, s’il en avait les pouvoirs il allait exiger aux députés sénégalais de prévaloir d’abord d’une profession avant de prétendre devenir parlementaire », a laissé entendre le journaliste.

Le Président de la Fondation, Abdou Wahab Talla, a fait part de son souhait de voir des infrastructures, monuments, ou établissements porter le nom du juge Kéba Mbaye, eu égard aux innombrables services qu’il a rendus à son pays.

Le juge sénégalais Kéba Mbaye, décédé le 11 janvier 2007, a occupé de hautes fonctions nationales et internationales dont celle de président de la Cour suprême du Sénégal, de président du Conseil constitutionnel, du Comité olympique international (Cio). La Fondation Kéba Mbaye Créée en 2008 a pour objectif de perpétuer et honorer la mémoire du juge, œuvrer à la promotion d’une société résolument orientée vers la recherche de la paix, consolider et développer l’œuvre de sa vie.

sudonline.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

France : Stéphane Séjourné sur le franc CFA, « Si les pays africains se mettent d’accord pour changer le nom, c’est de la souveraineté des...

XALIMANEWS-Le ministre français Affaires étrangères Stéphane Séjourné a accordé un entretien...

Football-Match amical : le Sénégal en maîtrise face au Gabon (3-0)

XALIMANEWS-Ce vendredi soir à Amiens au stade de la...