Arretez SVP, Ça ne peut pas continuer comme ça (par Meissa Babou/UCAD)

Date:

Franchement le Sénégal est devenu un pays à l’envers. Tous les signaux sont au rouge et comme un volcan ça bouillonne de partout. Arrêtez svp on n’en peut plus.

Arrêtez votre sale guerre contre Ousmane Sonko qui a déjà gagné les consciences. Vos attaques contre sa personne et son parti PASTEF dissout ne feront que le renforcer : un coup d’épée dans l’eau. La prise de conscience collective qu’il a réussie en vilipendant votre mal gouvernance et le projet qu’il a réussi à implémenter dans la tête des jeunes sont la base d’une révolution déjà actée par le peuple. En dénichant les malversations que les organes de contrôle ont fini par confirmer, le peuple averti et amer vous a définitivement tourné le dos de manière irréversible car même en prison, il est au commande. Pour avoir fait don de sa vie au peuple sénégalais il mérite tous les honneurs. Oscar Sierra a rempli sa mission avec dignité et courage même devant vos chars de combat et vos nervis. La résistance qu’il a prônée avec son gatsa gatsa a fini de convaincre les plus sceptiques de son engagement total à la fois citoyen et patriotique à servir son pays quel que soit le prix à payer. PATRIOTE, concept devenu africain, est le mot magique fédérateur qui empêche ses adversaires de dormir. En effet PASTEF n’est pas une fiction mais une réalité un projet et un esprit qu’on ne peut pas dissoudre. (Soul kerr douko terré fegne) Arrêtez alors de le persécuter illégalement avec toute la force de la république au point de mettre sa vie en danger. Arrêtez vos procès fast track et vos emprisonnements jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Arrêtez de persécuter les opposants en visite politique auprès de leurs militants comme le Nemekou Tour ou en précampagne. Après Ousmane Sonko, c’est Bougane Gueye Dany, Malick Gakou, et Khalifa SALL qui en ont fait les frais au moment où le candidat de BBY sillonne le pays encadré par les FDS sous le prétexte fallacieux de tournée économique. Toute honte bue, vos caravanes budgetivores avec les ressources publiques se pavanent allègrement auprès des populations en mal de déjeuner et qui, pour des miettes, vous poursuivent comme des poules affamées. Une posture que seule l’ingratitude d’un régime aux abois peut avoir dans une démocratie.

Arrêtez de mettre en prison des jeunes étudiants et artisans, jeunes cadres, enseignants et pères de famille dont le seul tort est d’aimer Ousmane Sonko, ce leader charismatique qui n’a jamais détourné un seul franc après 15 ans de service aux impôts, le lieu le plus exposé à la corruption. Le premier ministre Amadou BA, issu de ce milieu ne me dementira pas. Alors sortez les tous pour qu’ils retrouvent leurs familles et à leurs places vous pouvez mettre vos nervis et les assassins de nos jeunes martyrs. Je rends hommage aux jeunes leaders patriotes Amadou BA et Me Ngaye Demba TOURE qui sont des exemples parfaits de la jeunesse consciente. Au lieu d’offrir de l’emploi à ces adolescents, vous les mettez en prison pour des broutilles à chaque fois qu’ils s’opposent à des inepties juridiques que d’ailleurs le monde entier vous reproche, car ce beau pays est maintenant (et c’est dommage) en l’air.

Arrêtez cette barbarie sur des étudiants désarmés en conférence de presse qui demandaient seulement l’ouverture de L’UCAD, la plus grande université du Sénégal, avec environ 75 000 inscrits, fermée depuis 5 mois. Pour éviter de perdre une année de scolarité, ces jeunes avaient besoin de crier leur détresse mais ils ont obtenu comme réponses des grenades lacrymogènes et des emprisonnements. Libérez les étudiants et les enseignants qui sont les piliers du capital humain inscrit dans votre fameux programme PSE.

Arrêtez de fermer les écoles pour éviter d’affronter une jeunesse qui vous a vomis et qui a décidé de récupérer son pays pour le laver à l’eau du fleuve patriotique. Ayez pitié de ces gosses qui se battent pour leur avenir et qui ne demandent qu’à aller à l’école. Oui, ils veulent étudier et réussir comme vos enfants envoyés à l’étranger aux frais du contribuable. S’ils ont encore le courage d’aller à l’école, malgré les conditions exécrables qu’ils vivent stoïquement, on doit les soutenir et les encourager à ne pas tenter les aventures meurtrières du barca ou du Nicaragua. En effet, ils méritent toute l’attention de la république en choisissant de ne pas se jeter dans les océans. Nos condoléances à toutes ces familles en détresse dont celle de Papitot KARA jeune patriote engagé, persécuté et emprisonné pendant 4 mois et qui a fini, pour échapper à votre injustice, par tenter l’aventure mortelle du barca. Épargnez nous aussi les abris provisoires à ces adolescents de la république svp, en vous rappelant que nous sommes indépendants depuis plus de 60 ans et que les ponts et les stades ne valent pas mieux que les écoles.

Arrêtez cette justice politique qui écrase vos opposants comme les cas Karim WADE, Khalifa SALL, Bougane G Dany, Ousmane Sonko, Fadilou Keita, Diomaye FAYE, Falla FLEUR, Amy Dia, Aliou Sané, Pape Abdoulaye Touré, Toussaint Manga, Ouztaz Seck et tant d’autres parmi lesquels des élèves et étudiants, pour éviter un affrontement sur le terrain démocratique ou vous serez certainement malmenés. Rappelez vous par ailleurs que l’éthique est aussi une valeur en politique, surtout dans une démocratie, car la politique ne peut-être définie même dans une dictature comme  » l’art de la ruse et de l’hypocrisie « pour justifier des incongruités juridiques. On se rappelle l’accusation grotesque de crime contre le président WADE, mais sous un régime républicain dirigé par des hommes d’état, il n’a jamais perdu ses droits civiques.

Arrêtez de fouler au pied les décisions de justice dont le dernier feuilleton est celui de Ziguichor qui exige la réintégration de Ousmane Sonko et qui vous mettent mal à l’aise ( le président du CENA qui demandait des fiches de parrainage pour Sonko est limogé bizarrement et remplacé par un souteneur du président (contre l’article 4 qui exige la neutralité) alors même que beaucoup de dossiers de L’OFNAC et de l’IGE sont toujours sous le coude du premier magistrat. Incroyable. Idem pour les résolutions de la CDEAO et des droits de l’homme des Nations Unies qui sont rejetées sous prétexte d’une certaine souveraineté juridique.

Arrêtez de spolier la terre des pauvres ruraux qui n’ont que ce capital non pas pour vivre mais pour survivre. Ces milliers d’hectares détournés au seul profit de lobbys nationaux et étrangers ont mis de nombreux paysans dans le désarroi et la misère. Des familles entières sont obligées de se déplacer à la recherche d’un lopin de terre pour éviter la famine à leur progéniture. Cet exode est d’ailleurs la cause principale de l’augmentation exponentielle de la population de Touba, une ville généreuse.

Arrêtez de casser les maisons de pauvres goorgolous au seul profit de promoteurs immobiliers dealers en complicité avec une certaine administration, sans aucun dédommagement, avec l’aide des FDS. 65 maisons à ouakam à côté de l’aéroport sont menacées aujourd’hui de destructions sous des prétextes fallacieux, après les déguerpissements de la piste sise à Mermoz.

Arrêtez de nous tympaniser avec vos forces occultes et terroristes inventées de toute pièce pour souiller l’honorabilité d’honnêtes gens (bizarrement tous du même parti PASTEF) en détruisant notre cohésion nationale avec la complicité d’une certaine presse des milles collines inféodée et complaisante. Hommage à l’imam NDAO, détenu pour ces délits, libéré après plusieurs années et blanchi lors de son procès malgré les accusations portées sur lui à travers la presse, mais qui est malheureusement décédé après sa sortie à cause certainement des affres de la prison.

Arrêtez de précariser la vie d’honnêtes citoyens pour délit d’opinion, dans un pays où la démocratie est actée à la suite d’une longue lutte et qui vous a permis d’accéder au pouvoir. Des manifestations interdites dans une démocratie avec un système déclaratif prouvent que ce pays marche par la tête. La DIC (Direction des Investigations Criminelles) n’est plus un mythe comme avant, mais un honneur pour tous ceux qui y sont convoqués maintenant.

Arrêtez de nous mentir avec les satisfecits du FMI, ce machin néocolonial, alors que le peuple se meurt sous le poids de l’inflation intérieure, du chômage et de la pauvreté. Arrêtons de nous soumettre à ceux qui pillent nos ressources et bafouent notre indépendance et notre dignité. Pour combler le gap d’une tension de trésorerie que seule l’énormité de votre gabegie financière explique, vous préférez garder vos privilèges en refusant de vous attaquez aux institutions budgetivores politiques inutiles pour ameliorer les recettes publiques et soulager les populations en complicité avec vos amis bailleurs. Vous préférez en effet soudoyer les pauvres citoyens en sursis en enlevant les subventions et en augmentant les impôts et taxes au port malgré la furie des commerçants. Une hérésie.

Arrêtez de tromper le président en lui vendant la peur comme le dit si bien Pape Alle NIANG, alors que ses discours en 2011 et 2012 pertinents avec son Yonou Yocouté, patriotiques et de bonne foi, je pense, avaient séduit tous les sénégalais.

Arrêtez ces vagues de migrants qui dépouillent le pays de ses bras valides comme au temps de la colonisation. Le désespoir est tel qu’ils oublient que la misère qu’ils vivent est certes dramatique mais la mort est plus cruelle. Une saignée au grand dame des familles déjà appauvries par un écosystème dépourvu de toute humanité.

Arrêtez enfin de parrainer des insulteurs publics qui souillent la bonne moralité sénégalaise. Soutoura et Teguine n’ont plus de valeur au pays de ndoumbélane. Même les autorités religieuses ne sont pas épargnées et c’est un activiste devenu aperiste et ministre qui a ouvert la voie aux jeunes tiktokeurs depuis 2009.

Arrêtez, arrêtez, arrêtez, svp ça ne peut pas continuer comme ça.

Meissa BABOU enseignant chercheur FASEG/UCAD

9 Commentaires

  1. encore un crétin de je ne sais quoi sorti d’on ne sait où qui se met à pondre des cochonneries d’une débilité sans pareille..Quand ces crétins d’imbéciles incendiaient ce temple du savoir qu’est l’université, toi babou ou babouin où est-ce que tu étais?Quand ce kathiapan appelait au gatsa gatsa, et je vois bien que tu te retrouves dans ce slogan, tu devais très certainement entrain de jouir de plaisir. Billahi wallahi, macky sall a laissé trop faire ce satané ibadou gros kathiapan, car je ne cesse de répéter que saurait été dans un autre état, billahi il ya longtemps qu’il aurait été enterré milles lieux sous-terre.Monsieur du babouin, votre article est tendancieux et ne reflète nullement la réalité du terrain car dans un État démocratique, on ne peut laisser un apprenti de la gestapo, un raspoutine sorti tout droit de chez khady ndiaye semer le désordre ,l’anarchie, la merde dans ce pays.

    • Xorom Sukeur ki dé mola guena diangue gueun diangue sa bay, c’etait mon assistant au debut des annees 90, tu es trop con tu reponds n’importe comment, tout ce qu’il dit est vrai, mbam ale binga done

  2. Meissa Babou signe son papier avec son nom sans le plus petit titre universitaire car il est un « enseignant-chercheur » comme Ngouda Mboup, sans thèse. Monsieur Meissa Babou a raison quand il dit que « le Sénégal est devenu un pays à l’envers ». C’est le seul pays au monde où on peut enseigner à l’université sans doctorat.
    Dans ce pays, ceux qui devaient raser les murs se sont érigés en donneurs de leçons…

    • Tu mens comme tu respires. Ici à l’université Laval des enseignants chercheurs (qui font leurs doctorat sont responsables de cours et ils enseignent.

      • Le grand menteur c’est toi. Quand j’étais inscrit à Paris IV tu devais être enfant. Ces enseignants ne sont pas recrutés sur un poste permanent. Je parle bien d’un post permanent (jusqu’à la retraite). Un chargé de cours n’a pas de position permanente. Aux Etats-Unis on peut recruter quelqu’un et lui fixer un délai de 10 ou 12 mois pour soutenir la thèse (All but dissertation). Si le postulant n’arrive pas à soutenir dans les délais, il perd définitivement le post…. Meïssa Babou a un post permanent depuis plus de 25 ans

      • Tu es vraiment débile, un étudiant qui croit tout connaître. Un chargé de cours ne fait pas de cours magistral, il n’encadre pas un mémoire de Master encore une thèse. Voilà la différence. En 30 à l’UCAD, dis-moi un seul travail académique (mémoire ou thèse) encadré par Meïssa Babou. Un recrutement inutile.

  3. Ce que tout le le monde disait de Maïssa Babou se confirme maintenant : un minable vaurien de nafèkhe doulkat, tapalékat, fènekat !! Doo rouss sakh pourtant tu as de grands enfants qui sont même plus âgés que Adji Sarr ! Mais vous échouerez lamentablement à déstabiliser notre pays et à défendre le piiiir Yolom Guénio terroriste insurrectionnel de notre pays ! Toi et tous les autres DOMÉRAM nafèkhes comme le mandikat Pape Alé Niang, les vendus de Walf de Moustapha Diop, le pédé Ngouda Mboup, les faux société-civileurs Seydi Gassama et Alioune Tine, les « intellectuels » menteurs Ndiaga Loum, Kader Boye, Boris Diop et consorts… TOUS !! Depuis quand cette bande de connards défend-il notre justice ou le président de la CENA qu’ils ont passé des années à dénigrer, insulter, menacer ? Et où étiez-vous quand Sonko Sodomiseur faisait de violents appels à l’insurrection ? gatsa gatsa, dinama rey mba ma rey ko, déloger ko palais, le faire comme Samuel Doh, kou déé sa waay diourat, allez attaquer les FDS, je rendrai ce pays ingouvernable, saaga gouverneurs yi préfets yi juges yi….. Où étiez-vous quand il envoyait tuer des sénégalais par des rebelles infiltrés du MFDC et des salafistes armés ! Il a même traité notre armée de « mercenaires » ! Il a même arraché les noms « Tirailleurs sénégalais » des rues de Ziguinchor ! C’est le piiir séparatiste ethniciste de notre pays ! Où étiez-vous quand il a fait incendier l’Ucad, le Cesti, des banques, des auchan, des total ? Où étiez-vous quand il commanditait des actes terroristes, détruisait par milliards des biens publics et privés, faisait brûler des enfants dans des bus, incendiait le TER et le BRT ? Où étiez-vous bande de domérams nafèkhes ? Un traître pareil de la république, un séparatiste ethniciste pareil n’a même pas le droit de toucher à UNE SEULE fiche de parrainage, encore moins de se présenter à une élection dans notre pays. Ce n’est pas pour rien que les sénégalais l’ont multiplié par ZÉRO aujourd’hui et disent partout qu’ils ont enfin la paix ! Sonko Sodomiseur est un traître qui ne mérite qu’une chose : la prison à vie et pourrir à Sébikotane s’il ne rembourse pas les dizaines et dizaines de milliards de dommages et intérêts pour les morts et les destructions ! Maintenant vous ses boubougolos crétinisés voulez encore créer des violences ? Sortez dans la rue kon niou waay…

  4. En tout cas, ce régime a terriblement échoué et ne peut plus tromper personne. Même le bébé qui vient de naître le sait avec les dures conditions d’accouchement et de sa venue au monde. Dommage, mais Sénégal, ton pays fout….camp!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Crise électorale : Macky Sall brise le silence et justifie le report

XALIMANEWS- Pour sa première sortie après le vote de...

Non à la dictature, oui au rétablissement de l’Etat de droit (Par Delta Piso)

L'indifférence d'un peuple est la première force d'un régime...

Nos universités ne sont pas des stands de tir ! (Par Babacar Ndiaye)

« UGEBISTES » Abdourahmane Diouf, Cheikh Tidiane Dieye, Ousmane Sonko….., Collègues...