Athlétisme/Kenya : le village d’Iten le paradis de la course à pieds,  » « Courir ici augmente considérablement le nombre de globules rouges dans le sang des athlètes et donc leur capacité à transporter de l’oxygène »

Date:

XALIMANEWS-Alors que les championnats du monde d’athlétisme en salle débutent ce week-end à Glasgow, au Kenya le village d’Iten vit au rythme des foulées. Découverte d’un patelin, faiseurs de rois.

Dans ce village, des dizaines de coureurs s’entraînent en permanence. Situé à 2400m d’altitude, devenu une fabrique à champions kenyans, attire désormais les coureurs du monde entier. C’est dans ce village d’Iten où sont sortis les meilleurs coureurs du monde, c’est la terre des champions dans le domaine de la course au pied.

Iten est un centre d’entraînement français. Pour ceux qui découvre ce village faiseurs de stars, c’est du plaisir de pouvoir fouler la terre des champions. « Puisque je fais des courses à pied toujours, j’avais la possibilité de découvrir ce magnifique pays, tant mieux. » Justifie sa présence dans ce coin, Marion Rabbaland une athlète française venue de Nantes. Grâce à leur venue dans ce patelin, les amoureux de la course à pied améliorent leurs performances. « C’est ici que viennent les meilleurs coureurs. On a envie de savoir, connaître les secrets un peu », rétorque Maxime Lopez, un coureur français.

Qu’y a t-il de si spécial à Iten ? Pour le comprendre il faut se rendre au stade du village où s’entraînent les coureurs locaux sous la direction de Willy Bitok, dont Abel Kirui, double champion du monde marathon et médaille d’or olympique. Leur secret c’est l’altitude. Selon les journalistes de France 2 Nicolas Bertrand et Lucile Chaussoy, « Courir ici augmente considérablement le nombre de globules rouges dans le sang des athlètes et donc leur capacité à transporter de l’oxygène et cela décuple leurs performances, une fois revenu à une altitude plus basse. » Les Kenyans ont une culture de la course a pied. La seule chose qui compte, c’est de travailler dur. Il n’y a pas de secret en course à pied, il faut s’entraîner et donner le meilleur de soi même. Beaucoup de nos athlètes ont réussi et ils ont montré au monde entier, de quoi les Kenyans en sont capables.

Eliud Kipshoge, athlète kenyan et seul homme à avoir couru un marathon en moins de deux heures, est sorti de ce centre de renommée. Les performances exceptionnelles réalisées par les athlètes passés par Iten, motivent des générations de coureurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE