AVIS SUR LE MESSAGE À LA NATION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE (Par Ndiaga Sylla)

Date:

L’article 31 de la Constitution prévoit l’intervalle de temps durant lequel doit se tenir l’élection présidentielle.

Le code électoral, dans son article LO. 137, précise que le décret de convocation des électeurs est pris au plus tard 80 jours avant la date du scrutin.

En annulant le décret n° 2023-2283 du 29 novembre 2023 portant convocation du corps électoral après la publication de la liste des candidats par le Conseil constitutionnel, le Président de la république a violé la Constitution et le code électoral. Dès lors que la révision constitutionnelle annoncée dans son message n’est pas encore actée.

Par conséquent, le décret n° 2024-106 du 3 février 2024 est attaquable devant la Chambre administrative de la Cour suprême.

Dans le sillage, il y a lieu de se demander pourquoi le décret n° 2023-339 du 16 février 2023 fixant la date de la prochaine élection n’a pas été abrogé alors que le décret n°2023-2283 convoquant les électeurs en dépend.

Pour se conformer à la Constitution, au code électoral et à l’article 2 du Protocole Additionnel de la CEDEAO, seul le Conseil constitutionnel peut décaler la date du scrutin en application des dispositions de l’article 34 de la Constitution.

De plus, il va falloir envisager de déroger à l’article 27 de la Constitution. Or c’est impossible en vertu de l’article 103 de la Constitution qui instaure la clause d’éternité relativement au nombre et à la durée du mandat du Président de la République.

La bataille pour l’adoption du projet de révision constitutionnelle se rude au sein du l’Assemblée nationale avec l’exigence de recueillir 3/5 des députés.

Et les juges du Conseil constitutionnel devront arbitrer …

En tout état de cause, le 2 avril 2024 la passation du pouvoir devra avoir lieu.

Dakar, le 3 février 2024

Ndiaga SYLLA, Expert électoral

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Interpellé par la Dic à son arrivée, l’imam Sénégalais expulsé de France finalement remis en liberté

XALIMANEWS-Ahmadou Kaba, accusé de radicalisation et de tenir des...

La Une des quotidiens du lundi 15 juillet 2024

La Une des quotidiens du lundi 15 juillet 2024

Tentative d’assassinat sur Donald Trump : l’assaillant abattu par le Secret Service

XALIMANEWS-L’auteur de la tentative d'assassinat contre Donald Trump a...