Banque Atlantique : 139 millions FCFA détournés

Date:

Trois femmes agents clientèle à la Banque Atlantique ont détourné plus de 139 millions FCFA.Les fonds ont été pompés sur les comptes dormants de 15 clients.

Les trois mises en cause ciblaient des comptes dormants, usant de fiches de bordereaux de retrait avec de fausses signatures, afin de tromper la vigilance de l’agent chargé de la levée d’interdit.

La direction générale de la banque, après découvert le trou suite à un audit interne, a déposé une plainte qui a abouti à l’arrestation des trois dames.

Agent de clientèle aux Parcelles assainies puis à Pikine, N. K. Badiane a été jugée devant le tribunal correctionnel, jeudi dernier. Elle a volé 59 065 030 F CFA. Après avoir détourné les fonds, elle a viré l’argent le compte de son mari, A. K. Badiane.Le Parquet a requis contre 2 ans ferme de prison. N. K. Badiane sera fixée le 2 février prochain, date du délibéré.K.D Diop, poursuivie pour 76 805 000 F CFA soutirés à 11 clients, et N. L. Seck, 3 623 666 prélevés sur 9 comptes de clients, seront jugées, elles, le 11 janvier prochain.En avril dernier, la Dic avait démantelé une mafia familiale qui a pompé plusieurs millions de Fcfa dans les comptes des clients de la Banque atlantique.

Chargée de la clientèle à l’agence de Pikine, Ndèye Khar Iyane Bâ, le présumé cerveau, procédait à des virements frauduleux vers un compte ouvert au nom de son beau-père décédé.

Elle a été arrêtée et déférée au parquet pour faux et usage de faux ordres de virement. Idem pour ses complices El Hadj Malick Badiane, Ouleymatou Badiane et Ibrahima Loum.Elle avait détourné dans un premier temps plus de 33 millions de Fcfa. Son modus operandi ? Elle envoyait à la direction de la Banque un mail pour la levée du blocage sous prétexte qu’un client voulait faire un virement.

Sa demande traitée avec succès, elle établit un faux ordre de virement avant d’imiter la signature du client et de valider le virement au profit de Assane Badiane.

Ce dernier n’étant pas titulaire d’un compte à la banque atlantique, Iyane Bâ, grâce à ses accès, s’introduisait dans le système informatique de la banque pour ouvrir le compte pour Abdou Khadre Badiane qu’il a changé avec les filiations de son défunt beau-père en l’occurrence Assane Badiane.

Son mari El Hadji Malick Badiane qui lui avait rems la carte d’identité de son défunt père, et sa sœur, dont le compte accueillait aussi les fonds détournés, rapporte Libération, sont dans le coup.Leur ami Ibrahima Loum, qui avait usurpé les filiations du beau-père décédé après un accès frauduleux dans le système, retirait des fonds et touchait des commissions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Sophie Nzinga, la culture et l’artisanat pour une fois à la UNE (Par Mass Seck)

Tout d'abord je tiens à dire dès mon entame...

Ouagou Niayes : la Bip démantèle un « cartel » de drogue dure, plusieurs arrestations enregistrées

XALIMANEWS-Une importante opération policière a permis de démanteler une...

Conseil supérieur de la magistrature : trop de fantasmes pour rien ! (Par Ibrahima Anne)

Réunies à Diamniadio, les Assises nationales de la justice...