Barthélemy Dias: « Je suis en contact permanent avec Karim Wade »

Date:

Une révélation de taille qui va certainement défrayer la chronique. Le maire de Sacré Coeur-Mermoz à la tête d‘une forte délégation de la coalition « Mankoo Taxawu Senegaal », soutient que neuf partis de la mouvance présidentielle vont rejoindre le camp de l’opposition. Il a également révélé qu’il est en contact permanent avec Karim Wade.

Barthelémy Dias avertit que la prochaine législature, contrairement à ce que les gens pensent, ne sera pas à même de répondre et régler toutes les attentes. « Ce sera une legislature juste de deux ans d’exercice, une assemblée de transition qui sera certainement dissoute en 2019  quelle que soit le candidat élu qui sera élu. Par conséquent, il ne sert à rien de camper sur les positions », dit-il.

Et M. Dias, de souligner: « Wade n’était pas un homme méchant, je parle en connaissance de cause. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de le combattre, de l’attaquer, mais quand il s’est agi pour ses proches de m’arrêter et de me mettre en prison, il s’est toujours opposé ». Il informe, par la même occasion, qu’il est en contact permanent avec Karim Wade.

« Nous avons tous, le même objectif qui est de faire partir Macky Sall. Cette semaine, vous verrez une bonne partie de Benno Bokk Yaakaar rejoindre la grande coalition Mankoo Taxawu Senegaal »,  lance le camarade de Khalifa Sall avant de confirmer la marche de l’opposition du 13 mai prochain.

XALIMA, La Rédaction

4 Commentaires

  1. J’ai remarqué, depuis que je commente sur ce site et sur seneweb que les journalistes, les commentateurs ont des difficultés à écrire comme il faut certains termes orthographiques , par Exemple :

    « Quelque » et « quel que », pour ne plus les confondre

    Le terme qui pose problème est placé devant un adjectif, un nom ou un adverbe ? C’est « quelque » en un seul mot qu’il faut écrire :

    Quelque souriant qu’il semble, il est malheureux.
    Je n’en ai parlé qu’à quelques personnes.
    Quelque rapidement qu’il coure, je le rattraperai.

    En revanche, si le terme qui pose problème est placé devant un verbe (qui peut être précédé de « en ») ou un pronom personnel comme « il(s) » ou « elle(s) », il faut écrire « quel que », en deux mots, et accorder « quel » avec le sujet du verbe en question :
    L’examinateur n’accepte aucun retard, quelle qu’en soit la raison. (verbe)
    Quels que soient vos problèmes, ils ont certainement une solution. (verbe)
    Présentez une pièce d’identité, quelle qu’elle soit. (pronom personnel)

  2. Ils pensent tous être plus intelligents que les senegalais.
    Ils ont ont des agendas ,rien à voir avec les intérêts du Senegal.
    Le Senegal risque d être instable pour longtemps ,les mêmes scènes politiques ,les mêmes attaques vont etres observées ,seuls les acteurs politiciens en charge vont changer.Les actuels opposants au pouvoir feront face à la même chose de la part de ceux qui sont aujourd’hui au pouvoir.
    Il y aura aucune poursuite judiciaire mais des compromis,des ententes,des interventions maraboutiques pour régler des différents politiciens.
    Le grand perdant ,comme toujours,c’est ce peuple qui croit savoir voter,qui croit avoir une maturité politique.En réalité,il est complice du maintien d un système qui ne change que les hommes.
    Que Diaz aille sur une liste sans coalition pour voir ce qu il représente au Sénégal .
    Que les autres en fassent autant.
    Sinon c’est juste une arnaque politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa réélu président

XALIMANEWS-Le président Sud-africain, Cyril Ramaphosa, 71 ans, a été...

Mairie de Ziguinchor : le successeur de Sonko bientôt connu

XALIMANEWS-Le successeur de Ousmane Sonko à la tête de...