Burkina Faso: Blaise Compaoré demande pardon au peuple et à la famille de Thomas Sankara.  » N’est-il pas trop tard ? » (Par Dr Mohamed Diallo)

Date:

Un pardon ne pourra jamais compenser un crime contre l’humanité.
Quand on se laisse guider par la soif du pouvoir, au point de sacrifier des vies humaines, le moins que l’on puisse faire est se préparer à assumer ses actes, toute sa vie durant et même au-delà.

Cette repentance ne peut engendrer aucune once de sympathie pour quiconque conscient de la gravité des faits et leurs conséquences pour l’Afrique.

Dr Mohamed Diallo
Président de la Coalition Naataangué Askan Wi (Sénégal)

  • Doctorant en communication, spécialisé en communication de crise

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

M. le Premier Ministre, à propos de vos 100 jours (Par Marvel Ndoye)

M. le Premier Ministre Ousmane Sonko, je m’adresse à...

100 JOURS DE POUVOIR DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE DIAKHAR FAYE: PARLONS-EN ! (Par Samba Ndiaye)

Cent jours : ce repère temporel ,non Institutionnel mais...

Maître Augustin Senghor restez zen et poursuivez la mission ! (Par Mbaye Jacques Diop)

Ces derniers temps le président de la fédération sénégalaise de football, Maître...