Cameroun : l’opposant Maurice Kamto confirme une tentative d’assasinat contre sa personne

Date:

XALIMANEWS-Selon Actucameroun.com, depuis quelques jours des rumeurs en circulation font état d’un complot qui serait en cours de préparation contre des des partis politiques au Cameroun. Et dans une déclaration rendue publique le 07 juin 2023, l’opposant Maurice Kamto fait savoir que les personnes visées sont les cadres du MRC, dont il fait partie.

« Dans les informations/rumeurs en circulation, le MRC a appris qu’une opération d’élimination physique de son Président national et de certains de ses cadres, Otages Politiques (au regard de l’Avis N°63/2022  du Groupe de Travail sur la Détention Arbitraire (GTDA) du 04 novembre 2022) serait déjà planifiée dans certains services de renseignement et autres services spéciaux de l’Etat. », affirme le président du MRC.

Selon le politicien, ce projet « funeste » n’est pas nouveau, « les extrémistes du régime avaient déjà planifié une opération d’élimination physique du Président national de notre parti et d’un de ses principaux collaborateurs. Informé de ce projet funeste par des éléments républicains des Services en question, nous avions adressé à l’époque une correspondance de protestation au Président de la République avec des preuves, y compris les noms et grades des membres du commando chargé de la sale besogne, leur mode opératoire, le tout contre décharge ; de même une copie avait été adressée au chef dudit commando ainsi qu’à certaines représentations diplomatiques, dont celles des Etats Unis, de la France. Mais, plus de dix ans après, cette correspondance est restée curieusement sans réponse. Et malgré notre demande écrite, aucune procédure judiciaire n’a jamais été ouverte dans cette affaire ».

L’opposant de se rappeller d’octobre 2018, au lendemain de l’élection présidentielle, « un commando de mercenaires se déclarant d’origine centrafricaine avait approché des responsables de notre parti soi-disant pour se mettre à notre disposition en vue de faire un coup d’État qui devait nous porter au pouvoir. Nous en avions informé divers services de sécurité de l’État, dont la DGRE, la SEMIL et la DGSN. Cette dernière transmettra quelque temps après de prétendues félicitations du Chef de l’Etat pour notre attitude patriotique et républicaine »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rassemblement de FIPPU : Un gros incident est survenu, les FDS tirent des grenades lacrymogènes

XALIMANEWS- Le rassemblement pacifique du front FIPPU s'est terminé...

Répression de manifestants et cas de tortures : Birahim Seck exige une enquête sur les procédures de recrutement des FDS depuis 2020

XALIMANEWS-Le Forum civil, section/ Transparency Sénégal n'est pas favorable...

Rassemblement du Front FIPPU : La coalition Diomaye Président lance le mot d’ordre

XALIMANEWS- C'est d'abord une invite à "se mobiliser massivement"....