Ces signes de la main du Divin dans le dossier Adji Sarr (par Boubacar Sall)

Date:

Le dossier Adji Sarr / Ousmane Sonko est unique au monde pour plusieurs raisons que nous allons découvrir dans les lignes qui suivent. Le déroulement de ce dossier donne l’impression de voir un combat entre David (pieds et poings liés), contre 10 Goliaths hyper armés. Mais le combat tire en longueur au lieu d’être expéditif, car David, soutenu par on ne sait quelle force surnaturelle, prend régulièrement le dessus sur les Goliaths, et ces derniers appellent des renforts à l’issue de chaque round.

Si on en revient au dossier :

Voici les éléments à décharge dont nous avons pu avoir connaissance sur la place publique, et dont dispose également le juge d’instruction :

1° L’audio authentique d’une discussion entre Adji Sarr et son Marabout MC Niasse, une audio dans laquelle elle avoue qu’il n’y a jamais eu de viol, mais juste un coup monté par Mr Mamour Diallo avec elle comme actrice qui percevra une forte récompense

2° L’audio authentique d’une discussion entre Adji Sarr et Mamour Diallo, et dans laquelle Mr Diallo lui confirme les cadeaux promis si elle parvenait jusqu’à un procès.

3° Les témoignages publics et en audition de Adji Sarr et de MC Niasse sur l’authenticité des audios

4° Aucun des occupants du lieu supposé de crime n’a confirmé l’un des viols répétitifs sur plusieurs mois dont s’est plainte Adji Sarr. Ni le couple propriétaire du salon, ni les collègues masseuses, ni les voisins

5° Le rapport médical contenu dans le PV ayant fuité infirme toute conjonction sexuelle avec violence et toute défloraison récente : « l’examen de ce jour ne retrouve pas de lésion vulvaire. Déchirure ancienne de l’hymen à 3H, 7H et 11H »

6° Adji Sarr n’a pu produire le SMS qu’elle affirme avoir reçu du prévenu avant son arrivée pour qu’elle se prépare

7° Les déclarations du gynécologue dans lesquelles :

** Il confirme le contenu de son rapport

** Il révèle qu’il a été appelé quelques jours avant par son ex-ami avocat Me Gabi So comme pour monter un coup

** Il révèle qu’il a été contacté par Mr Mamour Diallo le jour de la consultation médicale afin qu’il change le contenu de son rapport médical

** Il révèle que la secrétaire de son ex-ami Gabi So est venue lui remettre un sac d’argent en guise de corruption

8° L’accusé Ousmane Sonko a pu dégotter et mettre entre les mains du Juge d’Instruction le rapport d’enquête interne de la gendarmerie faisant état de falsifications opérées dans le Procès-Verbal d’enquête, des manipulations destinées à modifier les éléments à décharge et à insérer des éléments à charge

9° Le témoignage du Capitaine Seydina Oumar Touré confirmant que les accusations de viol souffraient de nombreuses contradictions, ainsi que des pressions sur sa personne pour modifier le Procès-Verbal

10° Les aveux de Adji Sarr reconnaissant qu’elle mentait lorsqu’elle affirmait avoir été engrossée par Ousmane Sonko

11° Les réquisitions téléphoniques confirmant les appels entre Mamour Diallo et Sidy Ahmed Mbaye pendant des jours avant et après le viol supposé

12° Le témoignage public, et en audition de Madame Tall confirmant que Adji Sarr mentait beaucoup et semblait être en affaires avec Sidy Ahmed Mbaye

13° D’autres éléments à décharge qu’il serait fastidieux de tous les énumérer

Et voici les éléments à charge dont nous avons pu avoir connaissance sur la place publique, et dont dispose également le juge d’instruction :

1° Les accusations de Adji Sarr portées dans sa plainte

2° ……..

Apparemment il n’y a rien en 2., ni après 2. Donc à ce jour aucun élément étayant la thèse du viol, voire même du rapport consentant, ne nous a été communiqué.

Par contre jamais de mémoire d’homme un accusé a pu avoir à son avantage une telle quantité de preuves à décharge, et de preuves de conspiration contre sa personne. Certaines de ces preuves relèvent quasiment du Divin, dont : les aveux clairs et nets de l’accusatrice – les aveux clairs et nets du conspirateur – ce rapport d’enquête interne de la gendarmerie qui n’avait qu’une chance sur 100 Millions de tomber entre les mains de l’accusé – ce SMS révélateur de Me Dior Diagne qui avait une chance sur 100 millions de l’envoyer au plus mauvais destinataire. Il faut le voir et l’entendre pour le croire, tellement c’est surnaturel.

Si un Juge d’Instruction ayant disposé d’autant de preuves à décharge, non seulement n’y voit pas la main du Divin qui lui facilite le travail et lui donne l’occasion d’opter pour le bien contre le mal, alors il s’agit probablement du type de juge considérant le Divin comme un empêcheur de tourner en rond ici-bas, dans cette vie pourtant si éphémère.

Boubacar SALL

E-mail : [email protected]

3 Commentaires

  1. Article très bien écrit. Quand on dit la vérité tout ce dit aisément. La vérité triomphera à jamais pour que la grande révolution naisse au Sénégal pour s’étendre dans toute l’Afrique.

  2. hihihihihi la main du divin… qui a dévoilé au grand jour au Sénégal entier la face hideuse de votre maniaque sexuel qui bave matin midi soir sur les fesses des minettes de 20 ans ! Mais bii yone moom il ne bandera pas…

    • Preparele glace bou bari; sa khole day tangua rek ba keroke ngay de. Lou Yallah dogale diam manou si dara. Dieu semble tjrs venir exposer les mal-intentionnes. Les chiens aboient, la caravane continue de rouler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Sophie Nzinga, la culture et l’artisanat pour une fois à la UNE (Par Mass Seck)

Tout d'abord je tiens à dire dès mon entame...

Conseil supérieur de la magistrature : trop de fantasmes pour rien ! (Par Ibrahima Anne)

Réunies à Diamniadio, les Assises nationales de la justice...

[Chronique : Les lourdes portes de la prison (vidéo)

[Chronique : Les lourdes portes de la prison (vidéo)https://youtu.be/IOYCjMpAhdM?si=U1gymP4PJz4F2a5e