Chasse aux sorcières au coeur de la diplomatie Sénégalaise.Gadio, une cible à atteindre

Date:

La « dé-gadioisation » est en marche dans les missions diplomatiques et consulaires du Sénégal. Au nom d’une proximité réelle ou supposée avec l’ancien ministre des Affaires étrangères, des diplomates de carrière sont éjectés les uns après les autres. Et pendant ce temps, des « inconnus » font leur entrée dans la famille diplomatique. Les manœuvres n’épargnent pas le chef de la diplomatie sénégalaise, Me Madické Niang, dont certaines propositions sont sur le point d’être sabordées.

Les diplomates de carrière reconnaissent que depuis son arrivée aux Affaires étrangères, Me Madické Niang est en train de faire « un travail extraordinaire ». Cet élan du chef de la diplomatie sénégalaise risque cependant d’être freiné. En cause, des manœuvres contre les proches supposés de l’ancien ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio. À défaut de l’atteindre directement, des forces tapies dans l’ombre sont en train d’exécuter froidement ses amis ou relations supposés au cœur des missions diplomatiques et consulaires. Le récent débarquement de l’ambassadeur du Sénégal à Washington, Amadou Lamine Bâ, et celui de l’ambassadeur du Sénégal en Inde, Amadou Bocoum, rappelé à Dakar, entrent dans ce cadre. L’ambassadeur du Sénégal aux Nations unies, Paul Badji serait aussi sur le départ. Il devrait être remplacé par un proche de la Primature.

Un mois avant son départ du ministère des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio avait soumis des propositions au président de la République. A son arrivée, Me Madické Niang a fait de nouvelles propositions. Le chef de la diplomatie sénégalaise avait proposé, pour respecter une tradition diplomatique, que l’ancien directeur de cabinet de Cheikh Tidiane Gadio, Mankeur Ndiaye, soit nommé ambassadeur du Sénégal à Bruxelles. Cette proposition du successeur de Gadio serait torpillée, selon nos interlocuteurs qui indiquent que Mankeur Ndiaye devrait finalement atterrir dans un poste de moindre envergure. Il est pourtant de tradition, depuis Moustapha Niasse, que les dircab soient, après leur départ, affectés à des missions de « grande envergure ». Une règle non écrite valable pour Mankeur Ndiaye qui a occupé durant sept ans le poste de directeur de cabinet du ministère des Affaires étrangères.

Ce qui frustre au sein de la famille diplomatique, qui suit de très prés cette traque, c’est que, pendant que les diplomates de carrière sont liquidés pour des « amitiés interdites », on promeut des « inconnus » à des postes de choix. Baba Wone, proche de Karim Wade, proposé à Ottawa ; Fatou Danielle Diagne pour Washington ou Abdou Khoudoss Niang qui devraient faire leur entrée dans la famille des diplomates, ne sont que la face visible de l’iceberg. Cheikh Mbacké Samb, ancien chauffeur de taxi, dont le seul mérite est d’appartenir au Pds, devrait être nommé … consul du Sénégal à New York. Un certain Faye, résidant à Tokyo, a été récemment reçu à Dakar, avant de se voir proposer un poste diplomatique de choix.

Comme le soulignent nos interlocuteurs, ces manœuvres qui visent les proches de Gadio sabordent aussi le travail de Me Madické Niang. Homme de compromis, le chef de la diplomatie sénégalaise avait même tenté, fin décembre 2009, une médiation entre son prédécesseur, qu’il avait rencontré, et le Président. Mais les manœuvres, qui ciblent aujourd’hui les proches de Gadio, ont sabordé cette médiation mort-née.
Cheikh Mbacké GUISSE
lasquotidien.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Drame à Colobane : Un camion en course poursuite fait 3 morts

XALIMANEWS- Un accident est survenu ce samedi matin, à...

Marche silencieuse Aar Sunu élection : Retour sur les temps forts ce samedi

XALIMANEWS- Initiée par la société civile, la marche silencieuse...