Chômage des jeunes : Le Secrétaire du mouvement African Youth Challenge, Mohameth Diouf, appelle les autorités à agir pour lutter contre le phénomène

Date:

XALIMANEWS-Dans un contexte où la jeunesse est confrontée à de multiples difficultés, le Secrétaire du mouvement African Youth Challenge, Mohameth Diouf, s’adresse aux autorités étatiques pour réclamer des mesures concrètes visant à résoudre le problème du chômage des jeunes.

Le chômage des jeunes est une question complexe qui touche de nombreux pays africains. Les conséquences de ce fléau sont multiples et profondément préoccupantes. « Les jeunes, frustrés et désespérés, se retrouvent confrontés à des défis majeurs, tels que le manque d’emploi, l’isolement social et le manque de compréhension de la part des autorités et des décideurs », indique-t-il. 

Mohameth Diouf souligne que lorsque le « chômage des jeunes persiste sur une longue période, il entraîne une augmentation de l’insécurité et menace la stabilité sociale. Les risques de délinquance, de crimes et d’autres formes de débauche deviennent alors une réalité alarmante. Il n’est pas surprenant de voir ces jeunes se tourner vers des choix de vie dangereux, voire même devenir les instigateurs de conflits. »

Face à cette situation critique, le Secrétaire du mouvement African Youth Challenge exhorte les autorités étatiques à prendre des mesures immédiates pour inverser cette tendance. Il appelle à une coopération entre les différents acteurs, y compris les gouvernements, les organisations internationales, les entreprises et la société civile, afin de créer des opportunités d’emploi pour la jeunesse africaine.

Monsieur Diouf insiste sur la nécessité d’investir dans l’éducation et la formation professionnelle, afin de doter les jeunes des compétences nécessaires pour intégrer le marché du travail. Il encourage également la promotion de l’entrepreneuriat et la création d’incitations pour les entreprises afin qu’elles embauchent davantage de jeunes.

En conclusion, le Secrétaire du mouvement African Youth Challenge met en garde contre les conséquences désastreuses du chômage des jeunes. Il appelle les autorités à agir de manière urgente et concertée pour offrir des perspectives d’avenir à la jeunesse africaine et garantir la stabilité sociale et économique de la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

BFEM : Moustapha Guirassy rappelle l’interdiction stricte des téléphones dans les centres d’examen

XALIMANEWS-Le Brevet de fin d’études moyennes (Bfem) débute aujourd’hui...

BFEM: Plus de 190.000 candidats au Bfem composent à partir d’aujourd’hui

Les épreuves de l’examen du Brevet de fin d’études...

BFEM : 11.716 candidats inscrits dans la région de Diourbel

XALIMANEWS: La région de Diourbel compte pour la session...

BFEM : 11.366 candidats attendus dans 111 centres d’examen de l’académie de Ziguinchor

XALIMANEWS: Onze mille trois cent soixante-six candidats inscrits dans...