Cisjordanie : à Hébron, les palestiniens vivent le martyr, « qui va me protéger face aux soldats israéliens et aux colons? »

Date:

XALIMANEWS-A Hébron, cité la plus peuplée de Cisjordanie coupée en deux, les Palestiniens estiment vivre « en cage ». Une réalité qui dure depuis des années et qui s’est accrue depuis le 7 octobre 2023, selon RFI.

Dans cette ville « colonisée de l’intérieur », et considérée comme le laboratoire le plus brutal de l’occupation israélienne par le média français, les palestiniens vivent le martyr.

Depuis sa maison, Issa Amro qui a une vue imprenable sur Hébron., témoigne du calvaire qu’il vit. Et sur les oliviers. Mais tout autour de la terrasse de ce Palestinien, défenseur des droits de l’homme, un grillage… » Regarde comment je me suis barricadé ici. Je me suis mis en cage. Pour me protéger avec cette barrière. Me protéger des attaques des colons« .  » RFI rapporte qu’en plus des attaques des colons, il y a aussi celles des soldats israéliens. Selon toujours le média, depuis le 7 octobre dernier, le nombre de postes militaires a quasi doublé dans cette partie de la ville. Ils se sont installés sur le toit des maisons, « sur celui de mes voisins », a précise Issa un palestinien, qui renchérit « Le profil des soldats stationnés ici a changé. Nous avons désormais beaucoup de colons en uniforme et armés, dont certains connus pour leur violence et leur fanatisme. Aucun de mes proches ne peut venir me voir ici. La seule visite que je reçois, c’est celle de journalistes internationaux, depuis quatre mois. Nous nous sentons déshumanisés, isolés de notre communauté et de nos familles, loin des écoles et des universités…« 

Dans la ville d’Hébron, Joey Carmel, un militant israélien de l’organisation Breaking The Silence, ancien soldat, confirme : « Les mêmes colons qui pendant des années l’ont harcelé, maltraité, de différentes manières, souvent avec impunité, sont désormais les personnes qui ont des uniformes militaires et ont des armes délivrées par l’armée. Ils continuent leur harcèlement, mais cette fois, avec bien plus d’autorité. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE