Clôture de la campagne de chirurgie pédiatrique : Direct Aid redonne le sourire à 308 enfants défavorisés

Date:

XALIMANEWS-Le dernier camp de chirurgie pédiatrique de l’ONG humanitaire Direct Aid en collaboration avec l’Hôpital pour Enfants de Diamniadio a pris fin hier. Selon le représentant de l’Ong, le programme annuel qui comprenait 6 camps a été  réalisé avant le délai fixé avec au total 308 enfants agés de 0 à 15 ans opérés gratuitement pour différentes pathologies 

La cérémonie de clôture du camp gratuit de chirurgie pediatique s’est tenue ce jeudi 16 novembre à l’hôpital pour enfants de Diamniadio.

Le Directeur du centre d’accueil des orphelins de Direct Aid de Diass s’est réjoui de la réussite du programme qui a été initié pour l’année 2023. « Nous sommes vraiment ravis d’avoir pu terminer le programme de l’année. C’était  une réussite qui ne dit pas son nom. Nous sommes arrivés ai termine de notre objectif de 6 camps alors qu’on devait terminer dans un mois et demi « , a-t-il dit.

Au total 308 opérations ont été réalisées ce qui dépasse  largement le but qu’ils se sont fixé.  Au delà de ce satisfecit, il a fait montre de sympathie à l’endroit des enfants qui ont retrouvé le sourire grâce à ce programme qu’il a eu l’honneur de piloter. 

« Cela nous satisfait de voir ces enfants qui sont guéris et c’est le plus important. Je venais ici à l’hôpital et j’ai  côtoyé beaucoup d’enfants avant ce programme et Dieu sait qu’il y avait des cas qui étaient très graves mais nous rendons vraiment grâce à Dieu », a-t-il indiqué.

Pour Abdellatif Jabrallah, s’ils ont pu réussir cette mission, c’est grâce au concours de l’hôpital pour enfants de Diamniadio. 

« Cette réussite nous la devons quelque part à l’hôpital des enfants de Diamniadio et son staff et à son administration qui n’a ménagé aucun effort pour intervenir et aider l’équipe et tout fait pour réussir. Mention spéciale au bloc opération et son résponsable Dr Khadim Rassoul Gueye qui est un frère et un ami depuis longtemps. D’ailleurs c’est lui qui s’occupe aussi des orphelins 

de notre centre socio-éducatif à Diass depuis 2015 ou 2016″, indique M. Jabrallah selon qui, le choix porté sur l’hôpital de Diamniadio n’est pas anodin: « nous avons confiance en cet hôpital, c’est un hôpital de nouveau 3 qui dispose d’un plateau médical et d’une équipe qui sont à la hauteur de nos attentes. Au début ce n’était pas facile mais à force d’organiser des camps avec l’équipe, nius avons pu faire le travail. Nous avons démarré le 5 juillet et nous avons pu faire 6 camps. C’est grâce à ce genre d’équipe présente et active que ce genre de programmes parviennent à réussir », se réjouit-il tout en précisant qu’il entendent pérenniser la coopération pour d’autres programmes à venir: « le partenariat avec l’hôpital de Diamniadio ne va pas s’arrêter en si bon chemin et pour 2024 nous allons organiser d’autres camps », a-t-il promis.

Pour sa part, la directrice de l’hôpital pour enfants de Diamniadio, a dit : « Les patients qui étaient pris en charge lors de cette campagne là ne sont pas uniquement des enfants de l’hôpital. La majorité provenait des autres régions du Sénégal pour se faire prendre en charge », a expliqué Mame Fama Dieng Gaye qui rappelle que 6 camps ont été  organisés en raison de 7 millions 200 mille F CFA par camp ce qui fait un montant de 43 millions 200mille Francs CFA que l’ONG Direct Aid a entièrement financé. Et pour Mame Fama Dieng, ce geste mérite des remerciements. Mme Gaye renseigne aussi que l’hôpital à également contribué pour aider à la réussite de ce programme:  » c’est vrai que l’ONG a beaucoup contribué et l’hôpital n’est pas resté les bras croisés.

Donc il a eu à renforcer ses prises en charge ce qui fait que tout ceux qui ont eu à appuyer ces camps là ont été motivés par l’hôpital. Ce qui fait un montant de 3 millions dégagé par l’hôpital pour une prise en charge de qualité de ces enfants là. En plus des privilèges, des patients du camp, dans le programme opératoire, à octroyer à certains des prestations.  Cette dernièrement de revenir sur l’exécution de ces camps: « nous avons eu à établir 3 programmes, le premier prgarmme s’est déroulé du 5 juillet au 7 août et pour le deuxième nous avons regroupé 2 camps tout comme pour  les autres, le troisième  s’est déroulé du 14 août au 23 septembre et un dernier pour une période allant du 13 octobre à la date d’aujourd’hui », a-t-elle détaillé avant de préciser que les équipes mises à contribution pour ce programme a tout fait pour assurer les meilleurs services de santé dans la prise en charge des malades.

Selon le responsable du camp, ces 308 enfants issus de familles défavorisées âgés de 0 à 15 ns souffraient  de pathologies nécessitant une intervention chirurgicale lourde ou ambultoire et ont été opérés gratuitement cette année à l’hôpital pour enfants de Diamniadio. 

« Pour le dernier jour du camp, nous avons opéré 7 enfants pour des cas d’orthopédie et d’odontologie, des cas d’infection. On a aussi traité la pathologie herniaire. Le coût était des interventions était excessivement cher mais grâce à l’Ong, on a pu soulager les parents gratuitement de la prise en charge. On a opéré une fille de 4 ans d’un cas de hernie de l’ovaire qui est une pathologie congénitale avec l’ovaire qui était menacé. Par rapport à aux malades certains seront en observation pour 24 heures et les vont rentrer chez eux aujourd’hui. Et vraiment al hamdoulilah toit s’est très bien passé pour ces 6 camps et nous remercions Direct pour la confiance et esperons aussi avoir l’année prochaine en 2024, 10 ou 15 camps de chirurgie pédiatrique », a indiqué Dr Khadim Rassoul Guèye, médecin chef du service de chirurgie de l’hôpital Chirurgie pédiatrique 

Aly Saleh

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Non à la dictature, oui au rétablissement de l’Etat de droit (Par Delta Piso)

L'indifférence d'un peuple est la première force d'un régime...

Décès de l’étudiant Alpha Tounkara à l’UGB : Sidiki Kaba « innocente » les Forces de défense et de sécurité

XALIMANEWS-Le ministre de l'Intérieur, Sikidi Kaba a rapporté que...

Nos universités ne sont pas des stands de tir ! (Par Babacar Ndiaye)

« UGEBISTES » Abdourahmane Diouf, Cheikh Tidiane Dieye, Ousmane Sonko….., Collègues...