Collision avec le MFDC : Trois soldats devant le Tribunal militaire pour divulgation d’informations sensibles

Date:

XALIMANEWS-Trois soldats, l’adjudant I. Sagna, le sergent-chef P. Badji et le soldat de première classe S. Coly, comparaîtront devant le Tribunal militaire ce vendredi, selon des informations du journal Le Témoin. Ils sont accusés par le Doyen des juges d’instruction d’avoir divulgué des informations sensibles aux chefs combattants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), ce qui inclut des accusations de complicité d’atteinte à la sûreté de l’État, atteinte à la Défense nationale, mise en danger de la vie d’autrui, et complot contre l’autorité de l’État.

Les faits graves ont été constatés lors d’une opération de sécurisation dans le sud du pays, où les accusés auraient permis aux rebelles de intercepter des communications téléphoniques révélant la position des militaires en opération en Casamance. Le sergent-chef P. Badji aurait notamment tenté de faire tomber sa section dans une embuscade en leur indiquant un itinéraire différent de celui menant au village de Djibidione, où des membres du MFDC étaient prêts à attaquer.

Les deux autres soldats font également face à des accusations similaires selon les premiers éléments de l’enquête.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Tragédie en Éthiopie : Au moins 146 morts dans un glissement de terrain

XALIMANEWS-Au sud de l’Éthiopie, un glissement de terrain survenu...

Baisse du poids du sac de sucre, de riz et d’huile : Les boutiquiers alertent sur une pénurie 

XALIMANEWS-Le nouveau régime s'est immédiatement engagé à réduire le...

Ucad: Des étudiants comptent paralyser les cours

XALIMANEWS: (Sud Quotidien) Le Collectif des Masters a encore...