Comment la négligence hospitalière a coûté la vie à un Sdf au Sénégal

Date:

Le Sénégal a encore des efforts à faire dans l’amélioration des services de santé. De l’accueil à la prise en charge, tout est encore à un niveau assez faible, pour dire le moins. Aminata Dia, Présidente de Fight Poverty Everywhere a vécu avec amertume, désolation, chagrin, les péripéties d’une personne encore victime de la défaillance du système.
Elle témoigne: « J’ai toujours eu écho de ce qui se passait dans les hôpitaux au Sénégal mais j’avais j’avais vécu l’expérience jusqu’a cette semaine. J’écris aujourd’hui avec le cœur très lourd. J’ai était contactée par un ami il y’a de cela 6 jours. C’était le lundi 22 avril me disant qu’il y avait une femme très malade qui vivait dans la rue », temoigne-t-elle. La dame décide de se rendre sur place pour voir ce qu’il est possible d’être fait avec trois membres de son association fight poverty everywhere. « Le lendemain elle souffrait deux fois plus. Nous avons appelé les pompiers vers 22h. Nous étions à la recherche d’hôpital », dit-elle. C’est là que commence le vrai calvaire. Arrivés au premier hôpital, « on’a pas de place chercher ailleurs > avec une telle arrogance ». La même chanson dans les trois autres hôpitaux. Mais le plus choquant, d’après son témoignage, c’est que partout, les services n’ont jamais pris la peine de regarder la patiente parce qu’elle est SDF vous vous rendez compte ?
« On la ramenait à la case départ (sous médicament sans savoir réellement ce dont elle souffrait. Elle nous dit, nous sommes revenus la où on était ? Les médecins on dit quoi ? j’avais honte en même temps et le cœur meurtri », raconte-t-elle.
Le lendemain, elle apprend par les vigiles que la dame n’a pas dormi de la nuit à cause de douleurs intenses. « Nous avons appelé une clinique privée qui s’est déplacée pour 35.000frc avec une soit disante consultation, avant de nous mettre en rapport avec un autre docteur », ajoute Mme Dia. Espérant avoir enfin trouvé une place, elle se rend rapidement à l’hôpital indiqué. « À ma grande surprise, on nous dit qu’il n’ y a pas de place. On nous oriente à Grand Yoff. L’infirmière sort et nous sort un diagnostic sans même examiner le patient: Des problèmes cardiaques, nous dit-elle ».
Mme n’est pas au bout de sa peine avec son malade. Le dernier espoir se trouve à l’hôpital Dalal Jam. « Les pompiers ont appelé et nous avons trouvé une place. Mais la dame, en plus d’être très malade est de plus en plus épuisée à cause des va-et-vient », narre-t-elle.
« Là-bas on a trouvé des humains, de bonnes personnes. Malgré le fait qu’elle soit Sdf, ils ont pu lui trouver une chambre », dit-elle. Ce que devait être un soulagement, vire au drame.
La dame est sortie de l’ambulance. Direction réanimation. 5 minutes plus tard, elle rend l’âme.

1 COMMENTAIRE

  1. Puisse ALLAHU SWT l’accueillir dans son paradis et puisse t-il vous rétribuer vos efforts humanistes.
    Malheureusement tout est à refaire dans ce pays, où l’écrasante majorité se dit croyante en DIEU mais n’en pratique rien, préférant suivre les mirages de la richesse matérielle et des jouissances effrénées.

    J’espère seulement que nos nouveaux dirigeants prendront le mal à bras-le-corps et corrigeront tout ça sans hésitation et avec fermeté; j’espère aussi que l’agence de la CSU ne sera pas confié à un professionnel de la santé car ce sera alors le début de la fin. Effet, si la CMU avait été réelle et efficace, cette dame serait peut-être encore en vie.
    Merci aussi d’avoir témoigné pour l’hôpital Dalal Jam, ce qui prouve que vous n’avez pas un esprit négatif.
    Que la solidarité nationale tant chantée sur tous les toits s’exerce enfin, car combien de gens sont passés à côté de cette dame sans même daigner la regarder, à fortiori de la secourir? Doy na war!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Saint-Louis : présentation de deux ouvrages consacrés à Omar Blondin Diop

XALIMANEWS: L’Institut français de Saint-Louis a abrité, samedi, la...

Emigration clandestine : Sept migrants Sénégalais périssent aux larges des côtes tunisiennes

XALIMANEWS- L’information est de Boubacar Seye (Horizon sans frontières)....

Koumpentoum : un douanier meurt d’une balle dans la tête !

XALIMANEWS: Un douanier âgé de 36 ans, en poste...