Coronavirus: aucun virus ”Omicron XBB” en circulation (ministère de la Santé)

Date:

XALIMANEWS: La direction de la prévention du ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas) a démenti l’information faisant état de l’existence d’un virus Omicron XBB qui serait cinq fois plus dangereux que la variante delta du coronavirus avec ”un taux de mortalité plus élevé”.

”Il est fait état dans les réseaux sociaux de ce jeudi 27 juin 2024, d’un message WatsApp affirmant l’existence d’un virus Omicron XBB cinq fois plus dangereux que la variante delta et a un taux de mortalité plus élevé’’, a relevé la direction de la prévention dans un communiqué.

La même source signale que le ministère de la Santé et de l’Action sociale ”n’est pas l’auteur de ce message malveillant de nature à installer le doute et la désinformation au sein de l’opinion”.

La direction de la prévention ajoute que le ministère ”prendra toutes les dispositions afin que de pareils messages ne puissent continuer à semer le doute dans l’opinion ou à discréditer le travail en cours’’. Elle invite les populations à la ‘’vigilance, à la sérénité et surtout à ne pas céder à la panique’’.

Des cas de Covid-19 ont été enregistrés chez des pèlerins de retour du pèlerinage aux lieux saints de l’Islam, récemment.

1 COMMENTAIRE

  1. ET SURTOUT PAS DE PANIQUE ! LA COVID-19 EST DEVENUE ENDÉMIQUE ; IL FAUT DONC SAVOIR VIVRE AVEC LE VIRUS … .
    Actuellement, à la lumière des données épidémiologiques publiées par les scientifiques, “les gens meurent avec le Covid, mais pas du Covid” – la nuance est très importante ! Et à ce sujet, les autorités sanitaires doivent éclairer nos lanternes et faire preuve de transparence et de sérénité pour dissiper toutes les appréhensions sur le variant Omicron et éviter une escalade sanitaire inutile. Oui, actuellement, il n’est plus nécessaire de tester tous les suspects, d’isoler tous les contaminés et de les tracer. En vérité, les variants qui circulent depuis l’avènement d’Omicron, quoique relativement contagieux, n’entraînent que des symptômes bénins s’apparentant à un rhume banal et pouvant facilement être géré par un traitement symptomatique (même en automédication) ; leur impact hospitalier est quasi négligeable ; oui, il ne s’agit plus de la même maladie que nous avions connue, en terme de gravité (morbidité et mortalité) ; et tout cela nous impose une démarche très pragmatique et donc des stratégies très différentes – une véritable rupture ! Et à l’évidence, pour une telle situation épidémiologique, il est irrationnel d’envisager une vaccination de masse ou des rappels vaccinaux pour prévenir d’hypothétiques cas graves et décès ; il est plus cohérent de laisser le virus circuler, afin d’atteindre une immunité collective naturelle – si elle n’est pas déjà atteinte ! Et donc pas de quarantaine, ni de restrictions (passe sanitaire ou vaccinal) ; et surtout pas de fermeture d’école ou de lieux publics ; oui, n’ayons plus peur du virus et vivons avec lui, sinon le pays sera irrémédiablement bloqué et les conséquences néfastes seront incalculables et ingérables – une véritable autodestruction ! …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Bfem 2024 : Plus de 190 896 candidats enregistrés

XALIMANEWS-Les élèves de troisième entameront dès lundi l'examen du...

Immigration irrégulière : Une pirogue de 202 candidats interceptée au large de Lompoul

XALIMANEWS-La Marine sénégalaise a annoncé avoir intercepté vendredi une...

La Une des quotidiens du samedi 20 juillet 2024

La Une des quotidiens du samedi 20 juillet 2024

Tragédie à Louga : 3 personnes périssent dans un accident

XALIMANEWS-Trois personnes ont péri dans un accident de la...