Covid-19 : Le témoignage poignant d’un patient guéri

Date:

D’abord, je ne voulais pas en parler, puisque je n’aime pas que les gens aient pitié de moi. Si j’ai décidé de m’ouvrir à vous, c’est pour essayer de vous faire comprendre la gravité de la pandémie coronavirus et son risque de contamination très élevé.
« J’ai été testé positif le samedi 28 mars 2020 après avoir souffert de graves symptômes durant toute une semaine. Courbatures, perte de goût, céphalées atroces, hausse de température(39.4), maux de yeux… Tous les maux du monde étaient au rendez-vousVisage avec regard triomphant. Indescriptible!
J’ai été hospitalisé à Dalal Jamm, ce même 28 mars, et j’en suis ressorti 15jrs après. Le 11 avril passé. Cela va sûrement paraître bizarre pour certains, vu ma forte présence sur ce réseau, ces dernières semaines. En tout cas, sachez que cette maladie est absolument réel.
J’ai juste eu de la chance vu que je ne souffre d’aucune autre pathologie, en plus d’être jeune et coriaceVisage souriant avec des lunettes de soleil. Du coup, la plupart du temps, j’étais en bonne forme. Je faisais même un peu de sport à l’hostoVisage rigolard avec des yeux rieurs pour ne pas me laisser abattre par ce fichu virus. Juste de la chance.
Mais, j’ai grave souffert. Le virus se présente sous plusieurs forme every fck’in day. Et chaque jour suffisait sa peine. J’ai même pas les mots pour décrire cela tellement il est vicieuxVisage inexpressif. J’ai tenu BON quand même!
Par contre, j’ai vu des gens gravement atteint et je vous assure que ce n’était pas beau à voir. Je partageais ma cabine avec un vieux de 66 ans. Pendant 5 jours, il ne pouvait ni manger, ni boire. Il souffrait grave. Par la suite, il a été évacué à Fann. Par chance,il est complètement sur pied alors que même les médecins commençaient à perdre espoir. La moyenne d’âge de mortalité de la maladie, au Sénégal, est à peu près 65 ans. L’âge de nos parents ou grands parents. De grâce, respectons les mesures pr au moins les voir partir paisiblement .
J’ai vu des gens prôner pour la réouverture des mosquées… Je pense qu’ils n’ont pas conscience du risque sensible de la transmission du virus. Celui qui m’a contaminé on a juste été en interaction pendant quelques minutes. On s’est fait passer 3 à 4 objets, et booom!
De grâce soyons vigilants. J’ai 3 bouteilles de gel. Je me lave inlassablement les mains, depuis tjrs. Je serre peu la main, depuis tjrs. A chaque réveil, je bois de l’eau chaude. Naturellement, j’ai tjrs respecté les mesures édictées bien avant l’apparitiOn de cette chinoiserie.Et pourtant, je l’ai chopé. Nul n’est à l’abri. Il faut vraiment côtoyer la mort pour comprendre que le pays n’a pas besoin de ces désaccords de bas étages. La survie d’abord!
Paix et santé sur vous!
Par ce tweet, je vs remercie ts du fond du coeur pour ce soutien indéfectible et la force donnée aussi. Merci Merci merci….! On continue le combat »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Santé oculaire : 200 malades de la cataracte opérés au centre de santé Ousmane Ngom de Saint-Louis

XALIMANEWS-La capitale du Nord a accueilli une équipe de...

Culture du Moringa à Montrolland : Les secrets de « l’arbre à vie » très prisé

XALIMANEWS- Le Moringa, très couru par nombre de dakarois,...

Fièvre hémorragique Crimée Congo : Le Sénégal enregistre son 5ème cas

XALIMANEWS-Un nouveau cas de la fièvre hémorragique Crimée Congo...

Santé- Le SAMU national en grève : 48h sans assistance et évacuation

XALIMANEWS: Pas d’assistance et d’évacuation d’urgence sur tout le...