Déguerpissement des marchands ambulants : Gueum Sa Bopp dénonce une « décision unilatérale, dépourvue de mesures d’accompagnement »

Date:

XALIMANEWS-Après les critiques virulentes de son leader à l’encontre du Premier ministre Ousmane Sonko lors de la Tabaski, Gueum Sa Bopp de Bougane Guèye Dany réaffirme sa position. Dans un communiqué, la coalition exprime son désaccord profond face aux récentes actions de déguerpissement jugées « improductives et antisociales » menées par le nouveau gouvernement. Ces mesures ciblent principalement les jeunes commerçants des quartiers Colobane, Petersen, Keur Massar, et Sandaga (Rokhou disquettes).

«Cette décision unilatérale, dépourvue de mesures d’accompagnement, illustre une fois de plus la stigmatisation, la répression et le traitement arbitraire infligés aux marchands ambulants par les nouvelles autorités. Ces jeunes entrepreneurs méritent d’être encadrés, organisés, formalisés et soutenus par l’Etat, qui, dans l’exercice de ses missions régaliennes, doit instaurer des conditions propices à l’emploi et à l’employabilité des jeunes, et non l’inverse», dénonce la cellule de communication de Gueum sa bopp.

Critiquant toujours le régime en place, Gueum Sa Bopp s’en prend à l’approche « populiste » du ministre des Transports envers les transporteurs, jugée précipitée avant la Tabaski. La coalition dénonce cette action unilatérale menée sans concertation avec les acteurs du secteur, tenant le gouvernement pour responsable des troubles dans divers secteurs d’activités nationaux.

En outre, Gueum Sa Bopp condamne la réduction forcée des prix imposée aux boulangers par le nouveau régime, regrettant l’absence de dialogue avec les parties prenantes du secteur. Cette mesure jugée « contre-productive et non inclusive » va à l’encontre des principes de bonne gouvernance selon la coalition.

Par ailleurs, réagissant à la mutinerie au Camp Pénal de Liberté 6, Bougane et ses partisans expriment leur solidarité envers les familles des détenus réprimés, appelant à des sanctions contre les responsables. Ils exhortent l’Observatoire national des lieux de privation de liberté à améliorer les conditions de détention et à garantir le respect des droits fondamentaux des détenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Communiqué du Conseil des ministres du jeudi 18 juillet 2024

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Bassirou Diomaye...

Serigne Saliou Gueye: « Pourquoi j’ai quitté Dmedia…ce que j’ai dit à Bougane » (Vidéo)

Serigne Saliou Gueye: "Pourquoi j'ai quitté Dmedia...ce que j'ai...

Inondations: Deux quartiers de Kaffrine envahis par les eaux de pluie

XALIMANEWS: (APS) – Diamaguène Centre et Kaffrine 2, deux...

Proposition de loi visant à empêcher la dissolution de l’Assemblée nationale : Macky Sall freine Benno

XALIMANEWS-Le journal L’AS rapporte dans son édition de jeudi...