Déperdition scolaire, manque d’infrastructures…: Le Président Diomaye Faye veut une évaluation du système éducatif

Date:

XALIMANEWS-La réunion gouvernementale du mercredi 5 juin 2024 a mis en lumière l’importance accordée à l’éducation nationale dans les discussions.

Le président de la République a souligné dans ses recommandations que la transformation systémique du Sénégal nécessite un renouveau et un repositionnement stratégique de l’école pour qu’elle reflète les valeurs et ambitions de la société.

Le Chef de l’Etat a exprimé son opinion selon laquelle les programmes éducatifs ne correspondent pas aux réalités nationales, et a donc demandé une évaluation du système éducatif, en mettant l’accent sur les enjeux du numérique et les besoins de l’économie nationale.

Bassirou Diomaye Faye a également abordé des problèmes tels que la déperdition scolaire, le manque d’infrastructures, et le déficit d’enseignants, qui sont exacerbés par une augmentation constante des effectifs d’élèves.

Le communiqué du Conseil des ministres a souligné l’urgence d’évaluer et de restructurer le Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence dans le secteur de l’Education et de la Formation (PAQUET) conformément aux orientations du projet, en tenant compte notamment des langues nationales, de la généralisation de l’enseignement de l’anglais dès l’élémentaire, et de l’intégration continue et pragmatique des «Daaras» dans le système éducatif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Économie : le Sénégal devrait atteindre une croissance économique moyenne de 7,4 % en 2024-2026 (Banque mondiale)

XALIMANEWS-La Banque mondiale a relevé le caractère ‘’résilient’’ de...

L’ONU dénonce des « niveaux extrêmes » de violences contre les enfants à Gaza et au Soudan

XALIMANEWS-Dans son rapport annuel, le secrétaire général de l'ONU...