Dessous d’un remaniement : Mariama Sarr et Awa Diop Mbacké à l’origine d’une grosse colère de Macky Sall

Date:

Xalima news – C’est Libération dans sa livraison du jour qui lève le lièvre sur les absences de Mariama Sarr et de Awa Diop Mbacké du gouvernement. En effet, lors de la formation du nouveau gouvernement, Mariama Sarr, ministre de la Femme, de la famille et de la petite enfance dans l’équipe de Abdoul Mbaye, s’est vu proposer le ministère de la Promotion féminine; proposition décidée par le président Macky Sall, et communiquée à l’intéressée par le nouveau Premier ministre, Aminata Touré, La native de Kaolack a eu une réaction désagréable, avant d’indiquer à son interlocutrice : « C’est pas juteux, je vais y réfléchir».

 Des propos que Mimi Touré a sur-le-champ rapportés au président de la République, provoquant le courroux de ce dernier: « elle m’a manqué de respect. Enlevez-la de la liste ! », a ordonné le président Macky Sall qui fera alors le bonheur de Diène Farba Sarr, jusqu’alors Directeur général de l’agence pour la promotion de l’investissement et des grands travaux (APIX), dans l’urgence du remplacement de Mariama Sarr.

L’autre cause de la colère présidentielle vient du vice-consul du Sénégal en France, Awa Diop Mbacké, d’après nos confrères de Libération. Prévue à la tête du ministère de la Femme, la famille et de la Petite Enfance, avant d’être changée, elle a été pressentie au poste de ministre chef de cabinet du président de la République. Une offre que cette dernière a vigoureusement repoussé, apprend-on dans les colonnes de Libération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE