Diaspora-la communauté sénégalaise au Canada publie un communiqué pour démentir l’arrestation de 3 de ses membres

Date:

XALIMANEWS-La communauté sénégalaise basée au Canada, a pondu un communiqué pour démentir les informations de certaines presses, portant sur des arrestations supposées de 3 de ses membres

« La communauté sénégalaise basée au Canada dément fermement la nouvelle de l’arrestation de trois de ses membres, publiée par le journal BÉS Bide ce jour et reprise par le site Seneweb.com

Le mardi 1er août 2023, un groupe de Sénégalais vivants au Canada s’est rendu à l’Ambassade du Canada et a légalement accédé aux lieux durant les heures d’ouverture. Une fois sur place, ils ont exprimé leurs griefs contre le gouvernement sénégalais et dénoncé les exactions et la tyrannie sans nom qu’il exerce depuis des années contre tous ses citoyens.

Au lieu de chercher à rencontrer et écouter sa communauté, qu’elle est censée protéger
sur le sol canadien, l’ambassadrice Viviane Bampassy n’a rien trouvé de mieux que de
jeter en pâture ses compatriotes pour les faire arrêter par la police canadienne et
satisfaire le régime de Macky Sall qui refuse toute libre expression aux Sénégalais. Un régime dont la seule forme de relation avec ses citoyens est la répression violente. Contrairement au Sénégal, le Canada est un pays de droit où toute personne se croyant
victime ou étant témoin d’une infraction peut porter plainte et où toutes les plaintes sont
traitées avec justice. Suite à un avis de recherche lancé, des personnes figurant sur une vidéo en circulation, n’ayant absolument rien à se reprocher, sont allées d’elles-mêmes à la police pour s’identifier et sont par la suite rentrées chez elles pour poursuivre tranquillement leurs
activités sociales et professionnelles.

Aucun d’entre eux n’est en état d’arrestation.
Nul doute que si c’était au Sénégal, elles auraient subi le sort des plus de plus de 1000
pères et mères de famille dans les geôles politiques de Macky Sall tandis que les voleurs
des milliards du contribuable et des fonds Covid, entre autres malfaiteurs, lui servent de
chevaux de Troie font campagne pour essayer « d’élire» le prochain fossoyeur de la
république.
Malheureusement pour l’ambassadrice Viviane Bampassy qui a essayé de sacrifier ses
concitoyens, le droit de manifester est heureusement reconnu au Canada, qui plus est
chez soi, c’est-à-dire à l’Ambassade, reconnue comme un territoire sénégalais.

Cette énième exaction du gouvernement sénégalais contre ses citoyens à travers le
monde, tout comme la complicité de sa presse alimentaire, ne sauraient décourager les
Sénégalais du Canada et à travers la diaspora de se battre aux côtes de leurs frères au
pays. Les Sénégalais n’entendent plus se laisser faire et sont plus que mobilisés pour restaurer
leur souveraineté et leur démocratie
C’est ainsi que de grandes manifestations sont prévues devant les Nations unies les 18
et 19 septembre 2023, à l’occasion de la 78e session de son Assemblée générale, pour
y exposer à la face du monde les exactions et crimes de Macky Sall et de son régime
dictatorial.
Tous les Sénégalais de la Diaspora sont appelés à s’y retrouver. »

Peut-on lire dans le communiqué, fait à Montréal le vendredi 15 septembre 2023

Nous publions in-extenso le communiqué de la communauté sénégalaise du Canada

2 Commentaires

  1. Je me doutais que c´etait encore une manipulation de la presse alimentaire, faite a dessin pour potentiellement saboter les mouvement de manifestation a l´etranger. D´ou l´importance de verifier ses sources avant de publier et eviter les copier coller.
    Ca m´aurait tellement etonne que le Canada un pays de droit et de liberte confirme puisse repondre aux derives dictatoriales d´un regime dirige par froussard qui essaie de faire peur.

  2. Mise à jour: Voies de fait et méfaits à l’Ambassade du Sénégal

    POUR DIFFUSION IMMÉDIATE : le jeudi 14 septembre 2023, 11 h 50

    Ottawa – La Section des enquêtes criminelles du Service de police d’Ottawa, division centrale, a confirmé l’identité de trois personnes impliquées dans les événements survenus le 1er août 2023 à l’Ambassade du Sénégal, sur la rue Kent.

    Le sujet no 5 fut identifié comme étant Awa CAMARA, âgée de 43 ans et de Saint-Eustache, Québec.

    Le sujet no 9 fut identifié comme étant Fatou MBACKE, âgée de 49 ans et d’Ottawa.

    Le sujet no 12, fut identifié comme étant Lamine DIEDHIOU, âgé de 53 ans et d’Ottawa.

    Ils furent tous les trois inculpés de séquestration, de voies de fait, de méfait – plus de 5000$, de méfait – empêchement de l’exploitation légitime d’un bien, et d’avoir causé du désordre.

    La Section des enquêtes criminelles de la division centrale sollicite l’aide de la population afin d’identifier les dix autres personnes en cause. La police poursuit son enquête.

    Les policiers souhaitent également s’entretenir avec quiconque fut mêlé à ces événements ou en fut témoin. Ces gens sont priés de communiquer avec les enquêteurs en faisant le 613-236-1222, poste 5166.

    Vous pouvez fournir anonymement des renseignements par la voie d’Échec au crime en composant sans frais le 1-800-222-8477 (TIPS) ou au crimestoppers.ca.

    -30-

    Contact :

    Relations avec les médias

    Téléphone : 613-236-1222, poste 5366

    Source : https://www.ottawapolice.ca/fr/news/assault-and-mischief-incidents-at-senegal-embassy.aspx

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Situation politique du Sénégal : le secrétaire général de l’ONU suit de près la situation du Sénégal

XALIMANEWS-Le Secrétaire général de l'organisation des nations unies suit...

[Vidéo] Place de la Nation : Une douille de balle ramassée…

XALIMANEWS-Une douille de balle a été ramassée, cet après-midi,...

[Images] Échauffourées à la Place de la Nation : Thierno Bocoum « gazé et blessé » 

XALIMANEWS-Ce vendredi, les leaders nationaux ont émis un appel...