Drogues : Les chiffres du narcotrafic au Sénégal

Date:

XALIMANEWS- Le Sénégal deviendrait-il une plaque tournante du narcotrafic sous régional ? La réponse ne souffrirait d’aucun doute au regard des chiffres publiés par le journal L’Observateur.

En effet, en cinq mois, les Douanes sénégalaises ont saisi 1413 kilogrammes de cocaïne estimée à 112 milliards FCFA. 9834 kilogrammes de drogue ont été saisis de 2021 à 2023 pour une contrevaleur de 596 milliards FCFA.

Selon les chiffres détaillés de la Douane sénégalaise, rapportés par nos confrères, il s’agit, précisément, de 1413 kilogrammes de cocaïne estimés à 112 840 000 000 FCFA, 5,9 milliards de francs de faux billets, 1155 kilogrammes de chanvre indien, estimés à 69 339 600 FCFA, des faux médicaments d’une contre-valeur de 134 157 000 FCFA.

A noter que le vendredi dernier, le 24 mai dernier, 264 kilogrammes de cocaïne ont été saisis par les Douanes pour une contrevaleur de plus de 21 milliards FCFA. Le 11 mai, plus de 7 milliards de francs Cfa de faux billets ont été saisis à Thiès, Kolda (15 mai) et Ziguinchor (10 mai). Des sources douanières renseignent que les raisons de cette performance sont d’ordre opérationnel avec le renforcement des capacités opérationnelles des unités, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de modernisation de l’administration des Douanes ( Promad), notamment avec l’acquisition des moyens logistiques de qualité (scanners fixes et portatifs déployés sur les axes frontaliers).

Par ailleurs, les chiffres des années précédentes ont été également significatifs sur le passage de la drogue dure au Sénégal via des cartels de l’Amérique latine. Sous le règne de l’ancien Directeur général des Douanes, l’Inspecteur général d’Etat (Ige), le colonel Abdourahmane Dièye, de 2021 à 2023, les Douanes ont saisi 9834 kilogrammes de cocaïne pour une valeur estimée à 596 055 540 000 FCfa, 11 kilogrammes d’héroïne soit 584 millions FCfa.

360 kilogrammes de khat pour une contrevaleur de 144 millions FCfa, 4 890 068 204 FCfa en billets noirs, 49 005 349 597 FCfa en faux médicaments, 201 744 750 FCfa en cigarettes, 4 388 582 FCfa en méthamphétamines, 3 375 000 FCFA en amphétamine, 5 kilogrammes de haschich estimés à 50 029 846 FCfa.

1 COMMENTAIRE

  1. Voilà tout le gros mal disons même le cancer qui est en train de tuer à petit feu l’économie Sénégalaise. Ici on est fasse d’une création de richesse hors circuit normal dans l’économie Sénégalaise et qui est blanchit en grande partie dans le bâtiment et le foncier en général. Ce faisant il s’ajoute dans l’économie Sénégalaise une richesse (PIB) une richesse qui n’est pas créée par elle même. Cette fausse richesse vient en plus créer une surenchère dans l’industrie du bâtiment rendant impossible au Sénégalais qui travaille dans l’économie réelle de pouvoir acheter une maison voire tout juste se loger car les prix des appartements sont hors de portée de ses revenus de travail. À l’image de l’argent détourné et volé par les sorciers libéraux apr et pds qui entre hors circuit dans l’économie Sénégalaise la drogue vient noyer totalement le pouvoir économique disons le pouvoir d’achat du contribuable Sénégalais. Le nouveau régime doit aussi lancer au plus vite les assises de la lutte contre de l’introduction et la production de drogue au Sénégal et les gros effort pervers qu’elle crée sur l’économie Sénégalaise. Avec la légalisation de la consommation de drogue par l’etat fédéral du Canada, le gouvernement du Québec a créé la société québécoise du cannabis (SWDC) avec une législation normée pour non seulement contrôler la culture de cette drogue mais aussi éviter les circuits parallèle de commercialisation du cannabis. Beaucoup de produits et même des bonbons ont été créés à base de cannabis. De ce fait non seulement on canalise la consommation mais surtout l’argeny de la drogue provient d’une création de richesse en adéquation avec l’économie réelle et en plus une création légale d’emplois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Farine : Le gouvernement met en demeure les meuniers

XALIMANEWS: Le gouvernement a mis en demeure, lundi, les...

Baisse des prix des denrées alimentaires : Une entrée en vigueur saluée par les populations

XALIMANEWS-La baisse des prix des produits de grande consommation...