Exclusif : Un judoka français arrêté au Sénégal

Date:

Anis Ben Khaled, qui fait partie de l’élite du judo français, a été interpellé la nuit dernière à Dakar. Il était recherché pour trois évasions en trois semaines…

Anis Ben Khaled a été mis ippon par les polices françaises et sénégalaises. Ce judoka impliqué dans un trafic de drogues a été interpellé, la nuit dernière, à Dakar. D’origine tunisienne, il avait participé ce week-end aux championnats d’Afrique. Le fugitif s’y était inscrit… sous sa véritable identité. « On l’a levé sur internet, sa participation à la compétition était annoncée », sourit une source proche de l’enquête.

Ayant la double nationalité, Anis défendait les couleurs de la Tunisie et a atteint la finale des moins de 100 kilos. Les policiers sénégalais et leurs homologues de la brigade nationale des fugitifs français ont attendu dimanche soir qu’il soit à l’aéroport, prêt à rentrer en Tunisie où il se cachait depuis un an pour lui mettre la main dessus.

Les forces de l’ordre vont devoir le surveiller comme le lait sur le feu. L’an dernier, en moins de trois semaines, il s’était évadé trois fois : en garde à vue, lors de son procès et lors d’une consultation à l’hôpital. Depuis un an, la vie de ce sportif de haut niveau est un roman. Un roman policier.

Mai 2010, les policiers sont à la poursuite des « petits poucets » du braquage qui viennent d’attaquer un Franprix et semer leur butin lors de leur fuite. Les forces de l’ordre s’arrêtent devant un pavillon à Gentilly (Val-de-Marne) croyant que les petits délinquants s’y sont réfugiés. Erreur. En revanche, lors de la perquisition, ils y découvrent 76.000 euros, un kilo de cocaïne et une trentaine de kilos de cannabis. Ils interpellent l’occupant des lieux, Anis, à son retour d’un voyage en Tunisie.

Âgé de 31 ans et titulaire d’un diplôme d’ingénieur, il a déjà été condamné pour trafic de stupéfiants. Mais ces dernières années, il faisait parler de lui sur les tatamis. Il venait de terminer septième du Championnat de France de judo, catégorie poids lourds. Un résultat plus qu’honorable même s’il était encore loin de chatouiller Teddy Riner, la superstar de la discipline.

« Un rendez-vous avec la vie »

Placé en garde à vue, Anis fait un « malaise » et fausse compagnie à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil aux policiers qui le retrouveront dans l’heure. Après sa mise en examen, il s’évade du palais de justice de Créteil malgré le box des prévenus et une forte escorte… Il fracasse une porte et sort de l’enceinte avant d’être interpellé, planqué dans un gymnase de la ville.

Détenu à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, il va à une consultation à l’hôpital d’Evry-Courcouronnes pour se faire soigner un pied. Les médecins refusant d’ausculter un patient totalement entravé, un de ses bras est démenotté. Anis en profite pour bousculer son escorte et prendre la poudre d’escampette. Direction l’Afrique. Une mauvaise idée. Il est le quatrième fugitif français interpellé en moins d’un mois au Sénégal.

Mais Anis, en sportif de haut niveau, ne lâche jamais. Il s’était déjà échappé d’un commissariat dans sa première affaire de trafic de stupéfiants. Une fois repris, il avait donné la motivation de son évasion: « J’avais rendez-vous avec la vie ».

Il enfonçait le clou, il y a quelques jours sur un site de rencontre tunisien. Il y indiquait : « J’aime être soi-même (sic) et surtout être libre »…

Par Matthieu Suc

francesoir.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

En continu

DANS LA MEME CATEGORIE
ACTUALITES

Presse-Nécrologie : Décès du journaliste Mbaye Sidy Mbaye

XALIMANEWS-Le journaliste Mbaye Sidy Mbaye, ancien porte-parole du Conseil...

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Football-Zambie : le TP Mazembé fait volte face, Raindford Kalaba n’est pas mort mais serait placé en coma artificiel

XALIMANEWS-Alors que l'ancien international zambien avait été annoncé disparu,...