Fondation Macky Sall pour la paix, ou provocation ? (Par Marvel Ndoye)

Date:

Macky Sall vient d’adresser à la nation son discours, heureusement le dernier, et comme d’habitude il a parlé de tout, sauf de la réalité et de la bonne gouvernance.

Pour une large part de ses discours il se borne à énumérer quelques infrastructures qui lorsque l’on fait le cumul sur 12 années ne valent pas 5000 milliards, sur un total de 50 000 milliards de budgets combinés. Le plus gros a été détourné. Exemple les 1000 milliards de la Force Covid détournés de moitié entre les surfacturations et les magouilles sur les remises fiscales. Donnez 50 000 milliards à n’importe quel élève de secondaire, il fera 3 ou 4 fois mieux. Son bilan matériel est donc tout aussi catastrophique que son bilan immatériel.

Noter aussi que dans ses discours depuis 2019 il y’a toujours une part de garouwalé envers celui qui hante ses sommeils, et du teukou à l’endroit de ceux qui veulent en finir avec le système.

Et pour finir il n’oublie jamais de se dépeindre comme le grand démocrate, le rassembleur, le promoteur de l’équité, le gardien de la justice, l’homme de paix, alors qu’il sait mieux que quiconque qu’à la pratique il est et a fait tout le contraire.

Répéter chaque année tout le contraire de la réalité douloureuse que vivent les sénégalais n’est pour lui qu’une façon de faire du kokeuli au peuple à l’endroit duquel il éprouve tant de rancœur, voire de la haine pour avoir fait de lui le président qui n’a jamais gagné les grandes villes, qui n’a jamais gagné Dakar, qui a perdu la moitié de l’Assemblée Nationale dès sa 2ème législative, qui a été le plus humilié à l’étranger par la diaspora, qui a été le plus conspué au Sénégal, qui a été obligé de tripatouiller toutes les élections pour se maintenir.

Lorsque durant son discours il affirme qu’il mettra en place une fondation dédiée à la paix, au dialogue et au développement, l’on se demande s’il faut en rire ou en pleurer. Il y’a 3 raisons à cette déclaration :

1° C’est une façon de masquer le fait qu’aucune organisation internationale ne veut de lui après sa présidence.

2° C’est une façon de rattraper la bourde commise avec l’annonce publique de son recrutement comme garçon de course par un président en exercice comme lui, un président de 17 ans son jeune frère.

3° C’est aussi une façon de se moquer des sénégalais à qui il en veut de l’avoir mis à la porte. Il veut leur dire par cette annonce qu’il n’a aucun regret d’avoir régné comme un tyran sur le Sénégal, d’y avoir semé le chaos, mais qu’ailleurs il fera la promotion de la paix.

Dans tous les cas cette fondation ne verra pas le jour car Macky Sall sait mieux que quiconque qu’il est tout le contraire d’un homme de paix, il sait mieux que quiconque :

¤ Qu’il laisse un pays qui est passé d’une démocratie respectée en Afrique, à une dictature sanglante, doublée d’une république bananière où la loi a été remplacée par les états d’âme du président

¤ Qu’il laisse un pays en deuil qui n’a pas fini de pleurer ses 80 enfants tués par des assassins toujours en liberté par refus de son pouvoir de les appréhender

¤ Qu’il laisse un pays où la torture, les disparitions, la répression sauvage, la censure, l’impunité, sont devenus la norme

¤ Qu’il laisse un pays en deuil qui n’a pas fini de pleurer des milliers de ses enfants morts au milieu des océans en tentant de fuir la dictature sanguinaire qu’il a installée

¤ Qu’il laisse un pays dans lequel la dispersion des foules ou des manifestants se fait désormais par tirs à balles réelles, même sur des enfants innocents désarmés, couverts de drapeaux du Sénégal

¤ Qu’il laisse un pays où l’on fomente des attentats contre la population, des cyber attaques, des attentats contre des infrastructures pour les imputer à des adversaires politiques, un pays où le complot judiciaire a été érigé en stratégie politique

¤ Qu’il laisse un pays où la division entre les ethnies a été exacerbée par sa politique de communautarisme

¤ Qu’il laisse un pays dont le développement a été volontairement hypothéqué par la politique de pillage et le bradage de ses ressources qu’il a entretenu

¤ Qu’il a été le président qui a passé le nombre de détenus politiques de 1 à 1800

¤ Qu’il a été le président qui a fait de la politique un combat où tous les coups sont permis, un président qui a remplacé l’adversité politique par la haine

¤ Qu’il a été le président qui a le plus promu les antivaleurs, qui a été le plus entouré par les insulteurs, les pilleurs, les incitateurs à la haine.

Toutes ces dérives dictatoriales ont été faites au vu et au su du monde entier. Il est conscient que tout le monde sait cela puisqu’il est au courant du rapport du département d’état, des dénonciations de députés européens, des communiqués du Human Right Watch, du dossier de crime contre l’humanité à la CPI. Il lit aussi ce que dit la presse internationale sur ses dérives. Il sait aussi que personne au sein de la communauté internationale n’a pris au sérieux le pseudo attentat du bus Tata puisqu’aucun état ne lui a présenté de condoléance ou n’a émis de message de solidarité.

Donc cette fondation ne verra à priori jamais le jour, à moins que l’objectif caché soit de servir à des activités financières occultes. Macky Sall sait qu’aucun état sérieux ne fera appel à un ex-dictateur avec un tel palmarès connu pour venir gérer des conflits, promouvoir le dialogue, conseiller au développement.

MARVEL NDOYE

4 Commentaires

  1. ses partisans abjects ses laudateurs ignobles et arrogants qui chantent ses soit disant realisations il a emprunte 50 000 milliards la dette senegalaise a ete triplee par 5 la dette en 2012 a ete de 2500 milliards quand Wade quittait le pouvoir elle est de 15000 milliards selon le rapport du gouvernement
    Et on nous chante des realisations surfacturees avec des scandales financiers touchants sa famille et ses proches ses amis
    Macky Sall est vomi par les senegalais dans leur immense majorite et il sera puni tres durement

  2. HOHOHOHOHOHO les jaloux aigris bonekhol sokhor ignane sont en train de se consumer de haine !! Les boubougolos idiots malfrats comme Marvel Ndoye et Madère Fall vous êtes pitoyables en déféquant ainsi dans vos frocs puants !! La future Fondation pour la paix et le développement de Macky est le petit de ses projets post-Présidence car il croule sous les offres de prestigieuses organisations internationales ! Voilà un président adulé, remercié, vanté et primé PARTOUT en Afrique et dans le monde ! Grâce à un bilan incomparable avec des réussites dans tous les secteurs, des infrastructures nouvelle génération visibles partout, des revalorisations salariales dans tous les corps, des réalisations inimaginables dans toutes les régions (y compris en Casamance hihihihi les ingrats diolas sectaires) ! Une sécurité, une diplomatie, un sport incroyablement gagnants ! Macky est simplement une BARAKA inespérée pour le Sénégal, pour l’Afrique, et demain pour le monde ! C’est ce bilan ÉLOGIEUX et HISTORIQUE que lui envient Sonko Sodomiseur et ses terroristes insurrectionnels dont le seul rêve était de yéé fitna dans notre pays et de prendre le pouvoir pour s’accaparer de notre gaz et de notre pétrole ! Mais ÉCHEC et MAT sur toute la ligne ! Et si vous avez bien écouté le discours de Macky du 31 décembre, c’est peut-être la fin de la carrière politique de Sonko Sodomiseur… Plus le 7 janvier s’approche, plus ses vauriens nafèkhes des médias mille collines, des minables société-civileurs et des chroniqueurs menteurs deviennent complètement dingues, paniqués, désespérés, terrorisés, tétanisés de peur ! Ils sont en train de chier dans leurs forokhs thiayas ! Car ils savent que Sonko Sodomiseur a définitivement noyé leur funeste « projet » dans le jacuzzi de Sweet Beauty ! Euskeuy Adji Sarr ! Le maniaque sexuel a refusé (encore) de répondre à la convocation du CC pour vérifier ses parrainages ? Affaire bi yagga toul, ba le 7 janvier. Gatsa gatsa rek avant le dogali final…

  3. Laissons-le se jouer encore de sa propre conscience « bayi len komouy fowé xéelam ». Il ne le sait peut-être pas encore, mais la plus petite fenêtre de sortie lui es déjà aménagée. Car il est déjà maudit de Dieu et de ce peuple qu’il a beaucoup fait souffrir à travers sa gouvernance criminel, sanguinaire. Game is over! Demain il se fera jour, alors tous ses crimes commis durant son magistère se payeront au prix fort dans ce monde ci et dans l’au-delà. Ils ne sauront y échapper, lui et ses larbins sales exécuteurs de ses ordres cyniques. La malédiction du pouvoir a gravement affecté ce régime sanguinaire, dont les partisans subiront sans nul doute les conséquences de leurs actes ignominieux. Allah(SWT), demeure le Meilleur Juge, à LUI SEUL nous plaçons notre entière et pleine confiance.

  4. La pire malédiction chez un intellectuel c’est certainement d’être malhonnête. Et la meilleure façon de se rendre ridicule et de se discréditer aux yeux des Sénégalais, serait d’essayer de minimiser ou d’ignorer l’œuvre colossal accompli par le président Macky Sall en douze années passées à la tête de ce pays. On peut être un opposant car tout pays a besoin d’une opposition pour la vitalité de sa démocratie. Mais faudrait-il que cette opposition là soit républicaine, qu’elle participe à l’œuvre de construction nationale par des critiques objectives, par la force de ses propositions bref une opposition qui offre une alternative crédible. Mais pas ce genre de discours creux et vide qui n’honore nullement son auteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

100 JOURS DE POUVOIR DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE DIAKHAR FAYE: PARLONS-EN ! (Par Samba Ndiaye)

Cent jours : ce repère temporel ,non Institutionnel mais...

Maître Augustin Senghor restez zen et poursuivez la mission ! (Par Mbaye Jacques Diop)

Ces derniers temps le président de la fédération sénégalaise de football, Maître...

Crise à l’assemblée nationale : Amadou Mame Diop reçu par le président Diomaye Faye

XALIMANEWS-La tension entre la majorité parlementaire et le Premier...