Football-Affaire Rubiales : la Fédération espgnole aurait tenté de confectionner de fausses des preuves contre Hermoso

Date:

XALIMANEWS-Selon RMC Sport, Patricia Perez, cheffe de presse de la Fédération espagnole de football, a déclaré avoir subi de grosses pressions pour faire dire à Jenni Hermoso que le baiser donné par Luis Rubiales président de la Fédération, était consenti

D’après Footmercato qui reprend les informations de Mundo Deportivo, Patricia Perez, cheffe de presse de la Fédération espagnole, a dénoncé les pressions qu’elles et Jenni Hermoso auraient subi pour admettre que le baiser de Luis Rubiales, ancien président de la Fédération espagnole de football (RFEF), était consenti, lors de son audition devant la cour nationale comme témoin. La responsable de l’équipe de presse explique que ces pressions ont été exercées par des responsables de la RFEF et de l’ancien président de la RFEF lui-même, Luis Rubiales. Elle a dit s‘être sentie harcelée pour faire en sorte que la footballeuse approuve une déclaration du baiser consenti.

Patricia Perez assure être restée enfermée pendant trois heures dans un bureau lors d’une réunion avec ses supérieurs et Luis Rubiales lors de laquelle ils auraient tenté de fabriquer de fausses preuves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE