Football-Amical/Sénégal-Cameroun : les Lions de la Teranga, flamboyants en première période et solides, s’imposent (1-0) devant les Lions Indomptables au terme d’un gros choc

Date:

XALIMANEWS-Ce lundi au stade Bollaert de Lens, le Sénégal a disposé du Cameroun (1-0), au terme d’une grosse bataille. Dominateurs en première période, les Lions de la Teranga ont dû faire face à la révolte des Lions Indomptables en seconde mi-temps sans fléchir. Du coup, les champions d’Afrique s’imposent logiquement et prennent leur revanche sur les Camerounais, en attendant la confrontation du 19 janvier prochain en match de poule de la CAN 2023.

Après des défaites concédées lors de la dernière trêve internationale, sur le même score (1-0), respectivement à domicile à Dakar face à l’Algérie et à Moscou devant la Russie en déplacement, le Sénégal et le Cameroun se croisaient ce soir à Lens pour se relancer, dans un choc au relent de CAN.

Le match qui s’anime d’entrée, avec le Sénégal qui se montre menaçant dès l’entame du match. Le bloc d’Aliou Cissé est assez haut et cela gêne la construction camerounaise. A la 6ème minute, Onana a du sortir pour enrayer une attaque sénégalaise. Sur la remise en touche, Sadio Mané a essayé de lober sans succès le portier camerounais, sorti loin de ses bases (6e). Durant les premières minutes, les intentions sont sénégalaises, et sur un débordement de Mané, Habib Diallo rate sa reprise devant les buts camerounais (8e). La maitrise est sénégalaise. La bataille fait rage, avec une grosse pression des Sénégalais. Le Cameroun souffre en ce début de match. Et quand les Indomptables essaient de développer, la défense sénégalaise veille. La bataille de l’entre jeu est pour l’avantage du Sénégal, et un centre de Krepin suite à un une deux avec Nampalys, ne trouve personne dans la surface (13e).Quel début de match des Sénégalais ! La connection Nampalys-Kouyaté-Pape Matar Sarr est de haut debit. Le Lensois distribue le jeu avec maestria, propose et casse les circuits de passes adverses. Les protégés de Song ont du mal à se rapprocher des cages de Édouard Mendy. Sur son couloir gauche, Jacobs perturbe l’arrière garde adverse, et son pendant à droite Krepin lui emboîté le pas. Le Cameroun n’existe pas durant ces 20 premières minutes. Les Lions Indomptables ont dû attendre la 25e minute pour se procurer une occasion après une longue construction. La tête de Vincent Aboubacar sur un centre est dévié en corner qui ne donne rien. Mbeumo obtient le premier carton jaune près une faute sur Pape Matar Sarr qui s’échappait (26e). Sadio Mané se fait un peu discret dans ce temps fort du Sénégal. Très disponible sur son couloir, Ismail Jacobs obtient une faute suite à une échappée (32e). Son coup-franc amène un penalty, car Koulibaly a été ceinturé par Omar Gonzalez. Sadio Mané marque pour l’ouverture du score des Lions (1-0, 34e). Logique pour le Sénégal qui a dominé jusque là. Après avoir concédée l’ouverture du score, les Camerounais ont essayé de sonner la révolte et sur une action d’Aboubacar face à Koulibaly dans la surface sénégalaise, les Lions Indomptables réclamaient un penalty car la balle avait touché la main du capitaine senegalais. Cependant, l’arbitre ne les a pas suivis dans leur requête. La pause est sifflée sur ce score étriqué en faveur du Sénégal. Une avance somme toute logique.

De retour aux oranges, le Cameroun obtient un corner, qui ne donne rien. Dès ce début de cette seconde période, Aboubacar et compagnie se rapprochent des buts sénégalais. Passée la menace camerounaise, le Sénégal remet le pied sur le ballon, et parfois le stade Bollaert de Lens devient un toro géant pour les Lions. Et Habib Diallo sème la panique dans la surface adverse (53e). Un centre de Tokyo Ekambi est renvoyé par Kalidou Koulibaly (54e). La sélection camerounaise sort la tête de l’eau. Habib Diallo obtient à son tour un carton jaune (56e), le 2eme de la partie. Sur un centre, Toko Ekambi créé le danger devant la cage sénégalaise, mais son tir est dévié en corner. Après 2 tirs de coin de suite pour le Cameroun, le Sénégal respire. Sur une récupération rageuse de Koulibaly, Ismaila Sarr lancé côté droit, rate son centre (59e). Les Lions Indomptables sont mieux dans cette seconde période. Et sur une attaque, Yongwa voit son tir repoussé par Edouard Mendy (60e). Poussée par la colonie camerounaise massée dans les gradins, la sélection de Rigobert Song se sent pousser des ailes. Mais sur une bonne séquence sénégalaise, Habib Diallo dévie pour Jacobs, dont le centre est repris par Krepin Diatta qui cadre pas (62e). La partie s’anime et le Sénégal souffre. Mais Ismaila Sarr sur une de ses déboulées, est fauché par Kunde. Sur le coup franc, la tête de Mané est trop molle pour tromper Onana. Dans la foulée, Ismaila Sarr revenu sur la pelouse, rate l’immanquable, seul face à Onana, lancé par Krepin (67e). Après une pause fraîcheur, Pathé Cissé remplace Pape Matar Sarr et Boulaye en fait de même à la place d’Habib Diallo (69e). Sur une perte de balle du nouvel entrant Boulaye Dia, Yongwa sème la panique mais Koulibaly veille, mais les Indomptables veulent coûte que coûte égaliser et reviennent à la charge, mais l »arrière garde sénégalaise reste solide (71e). Rigobert Song opère à son tour 2 changements. Kunde est remplacé par Ngameleu et Castrletto cède sa place à Bokele (73e). Le coach camerounais est imité par son homologue sénégalais, avec Ilman Ndiaye et Gana Gueye, qui remplacent Ismaila Sarr et Nampalys Mendy, moins vu en seconde période (78e). Et sur une récupération de Gana Gueye, Pathé Cissé frappe directement, de loin, sur Onana (79e). Vincent Aboubacar est remplacé à son tour par Magry (80e). Krepin Diatta est obligé de revenir rageusement pour enrayer une incursion de Tokyo Ekambi (81e). Le Cameroun pousse dans ces 10 dernières minutes, mais Koulibaly se montre plus solide devant Ngameleu (83e). Mais sur une belle action sénégalaise,le centre d’Ilman dévié, est repris par Boulaye Dia sur le montant (86e). Aliou Cissé va faire entrer Abdou Diallo à la place de Kouyaté dans le temps additionnel, au moment où la vague déferlante verte, assiégeait la surface sénégalaise. Le Sénégal s’impose finalement devant un gros rival (1-0) et se reprend de son revers à domicile face à l’Algérie (0-1). Les deux équipes se donnent rendez vous pour le 19 janvier 2024 à Yamoussoukro au stade Charles Konan Banny, après le gros choc de ce soir, au relent de CAN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE