Football-CAN 2023/Poule C : pour Hugo Moissonier du Service des Sports de RFI , « le Petit Poucet c’est peut être la Guinée, qui est systématiquement décevante malgré des talents comme Serou Guirassy »

Date:

XALIMANEWS-Ce mardi, dans l’émission Appels sur l’actualité de RFI, la poule C de la CAN a été évoquée. Hugo Moissonier du Service des Sports de la station française s’est prononcé sur ce groupe, qu’on peut appeler « poule de la mort ».

Interpellé par Igor Strauss présentateur de l’émission Appels sur l’actualité par rapport aux équipes qui composent le fameux groupe C, Hugo Moissonier a lâché,  » Le Petit Poucet c’est peut être la Guinée, qui est systématiquement éliminé malgré des talents comme Serou Guirassy qui est actuellement en feu du coté de l’Allemagne », a réagi le journaliste français. Groupe C est-il le groupe de la mort ? Pour Moissonier, « c’est difficile de dire que c’est le groupe le plus relevé », a t-il déclaré, car pour lui la poule A aussi est autant dense, « Côté d’Ivoire, Nigéria, Guinée Équatoriale et Guinée Bissau, c’est pas mal aussi. »

Quand un auditeur guinéen lui demande si le Sénégal est-il le grand favori de la compétition, le journaliste du Service des Sports de RFI, se montre prudent. « Dans les compétitions internationales, il y’a une malédiction qui se perpétue pour le tenant du titre. » Il prend exemple sur la Coupe du monde, où « souvent les favoris sont éliminés dès le premier tour. » Pour la CAN, Moissonier revient sur les cas des tenants éliminés dès le premier tour lors des tournois suivants, « il y’a la Zambie en 2013, la Côte d’Ivoire en 2017 et l’Algérie en 2022 ». Le journaliste est revenu sur  » la victoire méritée du Sénégal face au Cameroun (1-0) à Lens ce lundi », mais avoue que ce ne fut qu’un match amical, différente d’une confrontation de CAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE