Football-Euro 2024/PB-J1/Espagne-Croatie (3-0) : la furia rouge emporte la Vatreni

Date:

XALIMANEWS-Ce samedi dans le cadre de la première journée de la poule B et pour le.premier gros choc de l’Euro 2024, l’Espagne a montré sa supériorité à la Croatie (3-0). Un succès convaincant pour la Furia Roja qui prend du coup provisoirement la tête de la poule B.

Le premier grand choc de la compétition, entre Espagnols et Croates, a démarré comme prévu, avec une équipe espagnole qui prend possession du ballon, imprimant un rythme assez intense à la sélection croate. Les dix premières minutes, Modric et compagnie ont souffert face aux velléités offensives des coéquipiers de Morata, avec un Lamine Yamal assez remuant sur son côté droit et déclencheur des offensives ibériques. Passée cette période de turbulences, les Croates sortent la tête de l’eau et s’approchent un peu des buts espagnols. Mais fort logiquement, c’est la Roja qui ouvre le score, par son capitaine Alvaro Morata servi par Fabian Ruiz (29e, 1-0). Avant que l’adversaire ne se remet d’avoir concédé l’ouverture du score, le Parisien, passeur sur l’ouverture du score se mue en buteur, d’un tir du gauche pour doubler la mise (32e, 2-0). Deux buts en trois minutes. Vite fait et bien fait pour les protégés de Luis De La Fuente Castillo. Alors qu’on s’attendait à une réaction d’orgueil des Troisièmes du Mondial 2022, ce sont encore les Espagnols par l’entremise de Dani Carvajal servi par le.meilleur espagnol de la partie Lamine Yamal, qui triple la mise dans le temps additionnel de la première mi-temps (45+2, 3-0). Score logique au vu de la démonstration et de la maîtrise espagnole. En seconde période, Rodri et compagnie maintiennent leur domination et manquent des opportunités d’alourdir le score. Les deux équipes vont opérer des changements, Morata et Nico Williams sortent du côté espagnol, imités par Modric et Kovacic du côté croate, dépassés par les évènements. Cependant, une mauvaise relance du gardien espagnol amène une situation qui finit sur un penalty pour la Croatie (80e). Chargé d’exécuter la sentence, Pektovic voit son tir repoussé par le’poteau mais dans la foulée de l’action, il concrétise le centre du nouvel rentrant Perisic. Mais le VAR va annuler le but validé par l’arbitre, pour une position de hors-jeu. Dans les dernières minutes du match, la Roja va gérer son avance et finit par conserver le score acquis depuis la pause.

Et comme l’Allemagne face à l’Écosse (5-1) ce vendredi, l’Espagne aussi fait bonne impression et prend la tête du groupe de la mort, où se trouvent aussi l’Albanie et le tenant du titre Italie, qui vont se croiser à 19 heures.

1 COMMENTAIRE

  1. Malheureusement le football et surtout celui européen a perdu beaucoup de qualités. Aujourd’hui le constat que j’ai fait à quelques minutes de la fin du match : il n’y avait pas une grande équipe d’Espagne et il y avait une faible équipe de la Croatie. Depuis l’augmentation du nombre d’équipes à l’euro et certainement à la prochaine coupe du monde le niveau du football a baissé et on est arrivé à un nivellement par le bas. A jour – 1 de ce championnat d’Europe il est presque impossible de ce trouver un trio de favoris tellement que les équipes se valent presque. La FIFA et L’UEFA ont tue le football ce dernier quart de siècle en concentrant le football sur 4 champion européen et plus grave sur 6 équipes et encore plus loin sur une rivalité voire une course aux records entre Messi et Ronaldo. Les industries du football (centre de formation, l’arrivée des petros dollars arabes sur le marché du foot et de ces médias ect) ont tellement rétréci l’éventail du marché du football entre cinq pays (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne et France) que le football semble ne plus exister dans les autres pays en particulier ceux de l’Europe de l’Est et du nord ( Ex Yougoslavie, Russiez Suède, Danemark ect

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE