Gbagbo arrêté: la fin d`un chapitre qui n`aurait jamais dû exister (Ban)

Date:

L’arrestation de Laurent
Gbagbo, l’ancien président de Côte d’Ivoire, marque la fin d’un chapitre
malheureux « qui n’aurait jamais dû exister », a souligné lundi le secrétaire
général des Nations unies Ban Ki-moon.
« Je vais parler avec le président (Alassane) Ouattara », la question étant
de savoir « comment les Nations unies et le gouvernement de Côte d’Ivoire
peuvent travailler ensemble pour s’occuper des problèmes que nous aurons à
l’avenir », a souligné le chef de l’ONU dans une déclaration.
« Tout d’abord, nous avons des informations sur le fait que plus de 1.000
personnes auraient été tuées; plus de 100.000 personnes ont fui le pays. Nous
devons les aider à restaurer la stabilité, l’application de la loi, et nous
occuper de toutes les situations humanitaires », a ajouté M. Ban.
« Je vais parler de cette question avec le président Ouattara et la
communauté internationale », a-t-il dit.
M. Ban Ki-moon a encore souligné que les forces de l’ONU, avec la force
française Licorne, avaient agi en respectant strictement leur mandat défini
par le Conseil de sécurité, qui consiste à protéger les populations civiles.
« Nous avons essayé d’empêcher les armes lourdes de tuer des populations
civiles et nous devions vraiment défendre la sécurité des forces de maintien
de la paix des Nations unies car nous avons été attaqués souvent », a-t-il
ajouté.
« C’est exactement ce que nous avons fait en accord avec le mandat du
Conseil de sécurité », a encore déclaré M. Ban.
« Je vais parler avec le président Ouattara. Maintenant que M. Laurent
Gbagbo a été mis en état d’arrestation par les forces loyales au président
Ouattara, sa sécurité physique doit être assurée », a-t-il dit.
« Nous avons besoin de penser à ce que l’avenir doit être. Il appartient au
président Ouattara et au gouvernement de Côte d’Ivoire de le déterminer. Mais
nous allons coordonner (cela) de très près », a-t-il indiqué.

1 COMMENTAIRE

  1. Lettre ouverte au President Elu de la Cote d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara.

    Nous avons tous constate et accepte votre rescente victoire eclatante aux dernieres Presidentielles.
    Je vous salue a mon nom propre et au nom de tous les Panafricains et Inconditionnels Democrates et Republicains.
    De par ma voix, nous les Fils et Filles de Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Kuame Kuruma, Diomo Kenyata, Cheikh Anta Diop, pour ne citer que ceux-la, vous demandons respectueusement et sans delai de proteger le President sortant, Laurent Bagbo contre la volonte des Puissances malifiques qui visent a le liquider. Vous avez l’obligation, en tant que President Elu de la Republique Souveraine de Cote d’Ivoire de proteger tous les citoyens Ivoiriens (Africains) contre toute tentative de destruction ou de liquidation, meme venant d’eux-memes.
    La declaration du fameux Sarkozy, qui s’autoproclame « maitre » de l’Afrique Noire de par la tentative de mise en demeure visant l’ancien President Bagbo, est une preuve tangible du manque de respect toujours prone par certains Occidentaux envers l’Homme Noir, Africain.
    N’optez jamais pour une solition militaire qui viserait a deloger le President Sortant et a le laisser a la merci des Demons d’Obedience etrangere, une telle pauvre decision resulterait en un bain de sang et sur la meme lancee, rendrait impossible la reconciliation du Peuple souverain de Cote d’Ivoire. Laurent Bagbo ne merite pas d’etre abattu comme un chien, surtout sous ordonnancesde Puissances etrangeres, ce serait une insulte a l’endroit de tous les Panafricains. Souvenez-vous toujours de la Sagesse Africaine qui dit: « Mieux vaut convaincre que de vaincre, parce que celui qui est convaincu est vaincu, alors que celui qui est vaincu n’est pas convaincu », en un mot, la Victoire reside dans le Pardon et la Force dans la Reconciliation. Nous sommes tous freres et soeurs Africains et pour reprendre Wole Sohinka: « When two brothers fight, a stranger reaps the harvest » qui traduit la theorie du « Troisieme larron ».
    Une fois de plus, tous les dignes fils et filles de l’Afrique Noire vous demandent de proteger tous les Citoyens Ivoiriens, et au dela de la personne de Laurent Bagbo, le statut d’Ancien President de la Republique Soeur de Cote d’Ivoire.
    Sincerement,
    Papa Latyr Faye
    http://www.youtube.com/thebaayfaal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

France : Stéphane Séjourné sur le franc CFA, « Si les pays africains se mettent d’accord pour changer le nom, c’est de la souveraineté des...

XALIMANEWS-Le ministre français Affaires étrangères Stéphane Séjourné a accordé un entretien...

Football-Match amical : le Sénégal en maîtrise face au Gabon (3-0)

XALIMANEWS-Ce vendredi soir à Amiens au stade de la...