Grève cyclique des travailleurs des collectivités territoriales : Moussa Balla Fofana hausse le ton

Date:

XALIMANEWS-Les travailleurs des Collectivités territoriales sont sur le pied de guerre depuis des mois. Un mouvement d’humeur qui a des impacts sur les usagers et les citoyens. Dans un communiqué, la tutelle dit avoir constaté que la grève persistante de l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales porte gravement atteinte à la continuité du service public dans les communes.

«J’attire votre attention sur la situation préoccupante qui prévaut dans les centres d’état civil, où les usagers sont confrontés à de nombreuses difficultés pour l’enregistrement ainsi que pour la délivrance de leurs actes d’état civil», dit le ministre Moussa Balla Fofana.

Ainsi, il demande aux travailleurs de mettre en œuvre toutes les dispositions appropriées afin d’instaurer un service minimum dans les communes et de garantir, nonobstant la grève, l’accès des citoyens au service d’état civil, conformément aux dispositions des articles 29 à 93 de la loi n° 72-61 du 12 juin 1972 portant Code de la famille et de de la loi n° 2013-10 du 28 décembre 2013 portant Code général des collectivités territoriales, qui dispose en son article 108 que le maire est officier de l’état civil.

Pour lui, la grève cause beaucoup de désagréments aux Sénégalais qui éprouvent de réelles difficultés à disposer d’actes d’état civil, du fait des mots d’ordre de grève consécutifs. «Le Ministère, tout en reconnaissant la légitimité de la revendication de Intersyndicale, tient néanmoins à rappeler la nécessité de veiller au respect du « principe de continuité du service administratif. En effet, conformément à la Constitution, l’exercice du droit de grève ne doit, ni porter atteinte à la liberté de travail, ni mettre l’entreprise en péril», ajoute le communiqué du ministère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE