Grève générale : Aar sunu élection annonce une journée « villes mortes » ce mardi

Date:

XALIMANEWS- Face à la crise politique que vit le pays, les organisations professionnelles, membres de la plateforme des forces vives de la Nation « Aar sunu en élection », décrètent ce mardi une journée « villes mortes » sur toute l’étendue de territoire national en guise de protestation contre la confiscation de la volonté populaire.

« Les syndicats membres de la Plateforme décrètent ainsi une journée de grève générale et appellent tous les citoyens au strict respect du mot d’ordre », a déclaré le porte parole du jour, lors d’une conférence de presse. 

Pour Aar Sunu Sélection, le peuple sénégalais ne peut que constater, avec amertume et désolation, l’entêtement de l’autorité suprême à vouloir passer outre sa volonté. « Les propos tenus par le Prédisent de la République lors de l’entretien qu’il a accordé à une partie de la presse nationale le 23 février 2024 en attestent », souligne-t-elle.

La plateforme accuse le Président Macky Sall de faire du « dilatoire en décidant de convoquer un dialogue national pour fixer la date de l’élection présidentielle, au lieu de fixer une date pour la tenue de l’élection présidentielle avant la date du 02 avril marquant la fin de son mandat ».

« Cette décision du président de la République qui est aux antipodes de la décision du Conseil constitutionnel révèle le caractère inopportun du dialogue », dénoncent les organisations professionnelles membres de la plateforme

Par ailleurs, Aar Sunu Election se réjouit de la posture républicaine de tous les acteurs qui ont décidé de ne pas participer à un dialogue « qui vise à semer les graines de la discorde car ayant comme seule et unique finalité la prorogation du mandat du Président de la République et la reprise du processus électoral ».

La plateforme décide, ainsi, de poursuivre le combat citoyen pour « exiger le respect du calendrier électoral afin de manifester la désapprobation totale de cette démarche anticonstitutionnelle initiée par le président de la République ».

Les organisations membres de la Plateforme Aar Sunu Election appellent le président de la République de prendre toutes les « dispositions utiles pour fixer la date et organiser l’élection présidentielle de 2024 avant le 02 avril 2024, date marquant la fin de son mandat.

Toutefois, elle avise, dans le cas où cette situation devra perdurer. « Nous invitons le Conseil constitutionnel à assumer pleinement ses responsabilités en fixant la date pour éviter que le Sénégal ne bascule dans un chaos aux conséquences incommensurables à cause ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...