Handball-Championnat Élite Dames : Sokhna Ndoye « Domou Deuk Bi » (Diamono HBC) élue meilleure joueuse de la saison 2023 : c’est le talent, le sérieux, la discipline, l’efficacité et la constance qui sont récompensés

Date:

XALIMANEWS-Le handball sénégalais, surtout féminin, possède un bon vivier et la plupart des joueuses brillent dans les championnats Élite et inférieurs. Parmi ces joueuses, figurent Sokhna Ndoye l’enfant du quartier Ndiarème de Guédiawaye, l’une des joueuses les plus régulières du championnat, ces 3 dernières saisons. Elle a été Championne du Sénégal en 2023 avec cerise sur le gâteau, le titre de MVP de la saison.

Avec son physique qui ne paie pas de mine et son teint très clair, la joueuse de 23 ans, au dossard numéro 8, est facilement remarquable sur les terrains de handball. Cependant malgré son apparence trop frêle, elle se distingue par une explosivité voire une vivacité incroyable. Avec de très bons appuis, l’arrière qui est très polyvalente, est un poison pour les adversaires du Diamono. « Sokhna Ndoye fait déjouer toutes les dispositifs défensifs des équipes. Tous les entraîneurs ont des problèmes tactiques face à elle. Ele est polyvalente, elle se déplace en permanence aussi bien. Quand vous faites une défense avancée elle sait comment se comporter, de même que quand vous utiisez une défense aplatie « . Reconnait Habib Gueye, coach du DUC. Depuis plusieurs années, Sokhna Ndoye « Domou Deuk Bi » (allez entendre la fille du terroir) aligne les performances dans le handball féminin, le tout avec une belle régularité. Meilleure marqueuse de la saison écoulée, celle qui a remporté le championnat 2023, a frôlé le doublé en perdant la Coupe nationale au dépens de Djadji Sarr. Et pourtant, malgré ses performances remarquables, elle est à sa 8ème dans le sport de la petite sphère.  » J’ai commencé la pratique du handball en décembre 2015. C’est Jules Boy (Souleymane Diallo) qui m’a inculqués les premiers rudiments, en formation. Quelques temps après, la saison 2016 a commencé et j’ai intégré l’équipe première avec laquelle j’ai disputé la dernière journée rencontre du championnat face à Tivaouane, sous la direction de coach Alioune Ndour. » Passée par ses deux coachs cités sus haut, la capitaine du Diamono HBC noue une relation très forte relation avec son coach actuel Moussa Sy. « J’entendais souvent son nom, et puisque j’étudiais dans un établissement attenant à sa demeure, à chaque fois que je prenais une pause j’allais lui rendre visite pour échanger avec lui. Il me corrigeait souvent et fut le premier à m’avoir sélectionnée en équipe nationale cadette (en 2017 en CAN avec une position de 4ème place pour le Sénégal), après m’avoir détecté lors du Mémorial Fatou Diop, tenu à Guédiawaye au terrain de Diamono. Ce jour là , il m’avait demandé mes coordonnées et c’est depuis que notre compagnonage est née. Moussa m’a toujours soutenu et conseillé depuis que j’ai commencé la pratique du handball. Ma relation avec lui est assez particulière. » A témoigné à l’endroit de son complice d’entraîneur, celle que ses coéquipières appelle Sokhou. Des propos confirmés par le technicien de la formation championne du Sénégal 2023. « Tout entraîneur a son relais sur le terrain. Au Diamono, toutes les joueuses ont chacune une importance pour moi car elles sont toutes talentueuses et réceptives aux conseils. Mais pour le cas de Sokhna, vu son âge, son amour pour le handball, son attachement au travail, son sérieux et le soutien de ses parents, elle est pour moi une joueuse à encourager et à pousser à aller de l’avant pour gravir les échelons. Je compte faire d’elle la meilleure joueuse du Sénégal. » Réagit le coach qui a permis à Diamono de renouer avec le sacre 15 ans après la génération des Yally Dème, Néné Kane et Aïcha Ly, à l’endroit de sa protégée. Elle est très correcte et a eu la chance d’être soutenue par sa famille. Je veux qu’elle soit au dessus de toutes les joueuses du handball féminin local, et mon objectif c’est qu’elle soit professionnelle et réussir socialement. Nous sommes très complices. Elle a confiance en moi, de même que sa famille. » A ajouté Moussa Sy.

Très disciplinée, la MVP de la saison 2023 dit tirer sa correction de sa famille, « Chaque personne montre sa nature, moi je garde les valeurs que m’ont inculquées ma famille. La discipline de la meilleure marqueuse du championnat de la saison passée est saluée de partout. « Sokhna c’est une joueuse talentueuse. Elle est aussi très disciplinée et correcte. En tout cas , elle n’a qu’ à continuer sur cette lancée et ne pas s’enflammer. Elle a tout pour réussir », atteste Mass Ba, ex coach du Centre Fatou Diop, aujourd’hui de retour sur le banc de Disso. L »amie intime d’Awa Cissé, une de ses coéquipières, est très adulée par ses dernières, d’où les propos de Sokhna Saï Dione l’internationale U20.« Sokhna Ndoye est notre grande soeur. Elle est respectueuse et respectable. Quand nous nous retrouvions à l’entraînement ou en match, on dirait que nous sommes du même âge, tellement la différence ne se remarque pas, du fait de son humilité, sa modestie. C’est une bête de travail, elle est passionné de son art et croit en elle. Nous le félicitons pour ce titre de meilleure joueuse, et lui souhaite que d’autres trophées plus prestigieux suivent et pourquoi pas une grosse carrière professionnelle. » Des mots qui montrent l’estime et l’attachement de la jeune pousse de Diamono envers son leader technique. « Je suis là avec les filles depuis mon début mes premiers pas dans le club. Peut être celà est du au fait que j’ai jamais quitté l’équipe. Je suis la seule handballeuse de ma génération, qui n’est jamais partie du club. J’ai pas répondu aux avances des équipes qui voulaient m’enrôler. Peut être que c’est a cause de tous ses facteurs que mes jeunes coéquipières et la population de Diamono me vouent ce respect, voire cette admiration ». Réplique Sokhna, qui poursuit, » Elles m’aiment bien et m’encouragent toujours, même si je rate des occasions elles me motivent. Elles sont tout le temps chez moi et nous partageons beaucoup. Je les estime beaucoup », a-t-elle ajouté.

Après avoir permis à Diamono de renouer avec le titre, Sokhou compte ne rien lâcher et voudrait rééditer ses performances de la saison passée. En atteste ses 12 buts marqués lors de la 1ère journée du championnat Élite Dames édition 2024, lors de la victoire de Diamono face au DUC (31-27) et les 11 banderilles placées dans les buts de Toubacouta (37-30) lors du succès des siennes en déplacement lors de la 2ème journée ce week-end. Après avoir conquis le handball local et fréquenté les sélections de jeunes U17 et U20 avec laquelle a remporté le Challenge Trophy régional en 2019 en Guinée, le baromètre du Diamono Handball Club, compte bien intégrer la sélection nationale féminine A, qui est un de ses objectifs. «  J’ai souvent été présélectionnée avec les A, mais jamais j’ai eu la chance d’être sélectionnée. Cependant, je ne lâche pas prise et je vais continuer le travail et ne rien lâcher, pour arriver à mes fins. Laissons le temps au temps, le moment arrivé ça v se faire. Je ne suis pas impatient, et le temps fera son œuvre. » A conclu la très timide Sokhna Ndoye, après deux journées de championnat Élite édition 2024, a placé la barre très haute avec 23 réalisations en deux matchs joués et gagnés, qui font de Diamono, le leader après 2 journées de championnat. Des statistiques dans la lignée de sa superbe saison 2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Football-Série A/Roma : Evan Ndicka apte à reprendre du service après son malaise

XALIMANEWS-Acheminé sur une civière lors du match contre l'Udinese...

Football-Argentine/Primera Division : Carlos Tevez admis d’urgence dans un état inquiétant à l’hopital

XALIMANEWS-L'ancien joueur de l'Albiceleste Carlos Tevez, a été admis...