Honorable Adji Mergane Kanouté, apprenez à vous taire ! (Par Alioune Badara Niang)

Date:

Nous ouvrons cette contribution par cette profonde citation de La Bruyère « C’est une grande misère de n’avoir pas assez d’esprit pour mieux parler, ni assez de jugement pour se taire», et vous allez comprendre le pourquoi de notre choix !

Dès l’entame de notre propos, nous devonsavouer, comme beaucoup de sénégalais, que nous avons été estomaqué et outré par lesfrasques verbales de l’honorable députée Adji Mergane Kanouté, vice-présidente du groupe parlementaire Benno Book Yakaar, qui, telle une chasseuse en training, tire dans tous les sens et sur tout ce qui bouge. Shocking ! Ses « sorties de pistes » nombreuses, très nombreuses, trop nombreuses (doux euphémisme), n’honorent pas notre pays et encore moins l’honorable députée. C’est le sujet de ce billet… bien malgré nous !

Notre constat est là : Honorable, en véritable moulin à paroles (non, vraiment, sans blague ?)vous ne ratez aucune occasion pour vous répandre dans les pages « politiques » de toutes les presses, s’adonnant, avec une mine faraude, à votre sport favori, depuis la perte du pouvoir par votre camp, qui est de jeter des pierres dans le jardin des nouvelles autorités. Tout s’explique ! Alors rien de bien surprenant à votre insipide cirque qui a déjà commencé avec votre « coup de gueule » à la suite de la suspension par les nouveaux détenteurs du pouvoir, des passeports diplomatiques d’ex-ministres du régime de Macky Sall. Vous les accusez, de ce fait, de manquer d’élégance. Bingo ! Comme c’est commode ! Votre argument aussi grandiloquent que creux (à pleurer ou à vomir, c’est selon !) qu’au nom de l’élégance républicaine, les anciens ministres doivent disposer de passeports diplomatiques ad vitam æternam, s’est révélé un pétard mouillé. Et pour cause, en élisant de nouveaux dirigeants, le peuple sénégalais leur a fixé, entre autres missions prioritaires, de mettre fin aux privilèges indus. Et puis dans une république sérieuse, lorsqu’on n’est plus ministre, on ne doit plus jouir de certains avantages liés à la fonction. C’est une question de « salubrité républicaine », au regard du serment prêté par l’actuel locataire du Palais de la République. Du coup, en tant que députée et de surcroit vice-présidente du groupe parlementaire majoritaire à l’Assemblée nationale, nous attendions que vous montriez l’exemple en encourageant la mesure et non la brocarderMais pouvez-vous faire mieux ? Pas sûr ! Car avec vos paroles insensées qui font rire les petits écoliers, vous donnez la preuve de votre obsolescence patente, contrairement au citoyen lambda pour qui, cette décision doitservir d’exemple et contribuer à une prise de conscience salutaire dans cette séquence de (vraie) rupture qui cherche à se mettre en place.Pour vous en convaincre, nous vous invitons à regarder de plus près vos fils de commentaires, où les messages d’encouragement ont parfois du mal à rivaliser avec les insultes et les moqueries, pour comprendre que la fête est finie, l’impunité est terminée. Quel autre mot peut vous convenir ?

Honorable, votre posture de rebelle est une imposture !

Aussi, nous avons écouté, lu et relu, vos virulentes diatribes contre le Ministre de la Formation Professionnelle et porte-parole du gouvernement Moustapha Sarré. Ah zut et zutHonorable, face à votre comportement d’alpiniste du grotesque (chaque jour, il atteint de nouveaux sommets), nous tenons à vous préciser que nous ne sommes pas fans des petites phrases et de longs discours baignés de moraline à bas prix, mais vous devez apprendre à vous taire, car la posture de rebelle que vous adoptez est une imposture. Ça ne vous va pas. C’est une vérité mais il y en a une autre : le peuple a voté. Il faut respecter son choix et laisser travailler ceux qu’il a élu. Votre déni de réalité est manifeste dans vos propos perfides et irrespectueux envers le Ministre Sarré. Et que dire de votre violence verbale ? Elle donne tout simplement la nausée ! Nous n’exagérons pas car elle ne reflète pas autre chose : « Ce n’est pas parce que tu as accompagné le Président qu’on doit te récompenser d’un poste. Ce ministre, porte-parole du gouvernement, on aurait dû le récompenser d’une autre manière en lui confiant un autre poste. C’est dommage, mais il n’a pas la carrure et les compétences pour occuper cette fonction de porte-parole du gouvernement. Et sa première sortie nous l’a prouvé ». Pardi ! Quoique l’affirmation soit forte, votre condescendance, relève d’une motion de « posture » dans le sens du vent, qui trouble votre esprit, votre vue, votre jugement, votre intelligence et votre raison. Ah, nous allions oublier ce détail délicieux ! Vous râlez, hurlez et tirez à hue et à dia, à propos de tout et de rien, alors qu’à vous écouter ou à vous lire, nous ne sommes pas particulièrement impressionnés par le niveau que vous étalez. Oh, zut. La belle déception ! Vous avez maintenant compris le pourquoi de notre choix de la citation de La Bruyère en ouverture d’écriture !

Et pourquoi Monsieur le Ministre Moustapha Sarré doit-il se gêner de parler ainsi ?

Notre conviction personnelle est qu’à dire vrai,les propos du Ministre de la FormationProfessionnelle et porte-parole du gouvernement (« Voter une motion de censure contre le gouvernement serait ramer à contre-courant de la vision de la majorité du Peuple sénégalais. Si jamais, il arrivait que des personnes cherchent à faire tomber le gouvernement, ils auraient certainement en face d’eux toute l’opinion publique ; en tout cas la plus grande partie de l’opinion publique du Sénégal. Parce que, jamais dans l’histoire de notre continent, un projet n’a jamais été aussi plébiscité dès le premier tour, venant surtout de l’opposition. Je crois que nos amis de l’opposition actuelle, qui sont majoritaires à l’Assemblée nationale, ne commettraient pas l’erreur de déposer une motion de censure ».), ne devaient susciter aucune passion, car son message adressé à la majorité parlementaire, se résume à ça : respecter le vote des Sénégalais et accepter que la page électorale est derrière (eux). En plus clair, Monsieur le Ministre Sarré vous invite à faire passer les intérêts du « projet » du peuple avant vos tactiques politiques. Il ne faut pas s’en offusquer. Mais en y regardant de plus près, nous nous rendons compte qu’il traduit seulement au terme de ce coup remarquable, que vous (honorable !) ressemblez à un boxeur KO debout qui balance quelques coups à l’aveugle pour montrer à tous qu’il est encore en mouvement. Nous n’allonspas commenter davantage. 

Honorable, vous sautez sur toutes les mauvaises occasions pour faire parler de vous sans vous rendre compte, que vous êtes de plus en plus perdante à ce petit jeu, car vos dires ne servent pas à grand-chose, et même à rien du tout. Il serait donc plus que temps que vous commenciez à apprendre à vous taire ! Au train où vont vos attaques ad hominem, votre débâcle s’annonce terrible ! 

A propos, à quelle autre fonction voyez-vous MrSarré avoir la carrure Nous ne pouvons clore ce billet par un point final, nous vous disonsdonc « à suivre »

Alioune Badara NIANG

[email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Ministre-conseiller et Directeur des moyens généraux de la Présidence : Pr Cheikh Oumar Diagne a pris fonction

XALIMANEWS-Le professeur Cheikh Oumar Diagne a été nommé ministre...

Dernière minute: Toussaint Mangua nommé Directeur Général de la Lonase

XALIMANEWS: Le Président a procédé c mercredi à la...