Il était une fois: « l’os » de la suppression du second tour. Par Mohamed Bathily

Date:

 

Ainsi donc, « l’os » de la « suppression du second tour » ne survivra pas au trépas de l’année 2009 qui l’a engendré. Cruel destin ? Dans une contribution intitulée : « Benno va-t-il réussir ou faillir ? », parue à la mi-octobre dans certains médias online (archipo.com, xalima.blog, leral.net…), nous avancions ceci : « En vérité, (…) le Chef de l’Etat n’a plus à l’heure actuelle la marge nécessaire, sur le plan national et international, pour perpétrer une telle forfaiture [suppression du second tour]». Accessoirement, cette idée a servi à faire croire que le débat interne au PDS est démocratique. Ce qu’il n’a jamais été. Enfin, certains libéraux totalement discrédités aux yeux de l’opinion pour leur arrogance et leur propension à défendre l’indéfendable en ont fait leur savon de Marseille. En fustigeant l’improbable suppression du second tour, ils ont pu déclencher l’intérêt des médias et se draper des oripeaux « d’homme libre ». Ragaillardis par la sympathie des amnésiques ils ont même parlé de « recul démocratique » (…) Ces « hommes libres », que font-ils encore dans un « machin » qui manigance sans cesse des « reculs démocratiques » ? (…) Il est toujours pénible d’être le spectateur d’une tempête dans un verre d’eau mais personne ne peut reprocher à des politiciens de renifler le bon filon et de l’exploiter ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

[Chronique : Les lourdes portes de la prison (vidéo)

[Chronique : Les lourdes portes de la prison (vidéo)https://youtu.be/IOYCjMpAhdM?si=U1gymP4PJz4F2a5e

Air Sénégal SA : Nous sommes lasses d’avoir honte (Par Xavier Diatta)

Depuis mon vol Cap Skiring- Dakar, je suis hanté...

Nomination des partisans : une logique du changement SYSTÉMIQUE à contrario du clientélisme politique (Par Amadou Ba)

L’on peut et doit s’étonner de l’étonnement des pourfendeurs...