Inauguration du nouveau siège du groupe Walfadjri. L’opposition brille par son absence

Date:

Le nouveau siège du groupe de presse Walfadjri a été inauguré hier. La cérémonie riche en folklore a enregistré la présence de toutes les couches sociales du pays. L’opposition, les membres de « Benno » plus précisément ont brillé de part leur absence lors de ce 27 anniversaire du groupe de presse.

Le groupe presse Walfadjri a fêté ses 27 ans hier. L’anniversaire coïncidant avec l’inauguration de son nouveau siège sis sur la Route du Front de Terre, a été l’occasion pour le Chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade venu présidé la cérémonie de visiter l’immeuble moderne de quatre étages drapé en marbre et qui réunit désormais tous les organes de presse et l’imprimerie de l’entreprise.

En plus d’une forte délégation gouvernementale qui a accompagné le Chef de l’Etat, le président du Sénat, Pape Diop, celui de l’Assemblée Nationale, Mamadou Seck et d’autres autorités libérales comme Abdoulaye Faye, Iba Der Thiam pour ne citer que ceux là, ont aussi fait le déplacement chez le Pdg du groups Walfadjri. Ils n’étaient pas les seuls, puisque de loin de la tribune, on apercevait d’autres chefs de partis au Pouvoir.

La cérémonie a aussi enregistré la présence d’autres invités de marques tels que des ambassadeurs et chefs de mission basés au Sénégal, des chef de parti comme Jean Paul Dias du Bloc des centristes gaïndé (Bcg), des chefs religieux, comme Abdoul Aziz Junior, Serigne Modou Kara Mbacké et le Khalife Général des Niassiène Cheikh Ahmet Khalifat Niass accompagné de son frère Dame Niass. Des parlementaires, des patrons de presse à l’image de Babacar Touré, de El hadji Ndiaye de la 2stv, et Abdou Latif Coulibaly de la Gazette et des chefs coutumiers, etc. étaient de la partie.

Les artistes, des lutteurs et mêmes les « soldats » de Serigne Modou Kara Mbacké n’ont pas été en reste dans cette cérémonie riche en folklore.

Cependant, la seule fausse note a été l’absence des leaders de l’opposition, plus particulièrement les membres de l’alliance « Benno ». Leur présence devrait symboliser le pluralisme prôné par la presse de manière générale et plus particulièrement du groupe de presse Walfadjri.
africanglobalnews.com

1 COMMENTAIRE

  1. Dans quel Senegal vivons nous?je suis peine quand je vois le comportement de nos compatriotes de nos jours,sans reference morale,sans dignite ,bref ou les ‘JOM » , ‘NGOR » ont cesses d’exister.Comment alors nous expliquer le comportement des politiciens, acteurs economiques ou tout simplement du Senegalais, qui a fait de l’argent une religion.Nos references d’antan sont bannies,les nouveaux modeles du citoyen type sont ceux la memes qui ont cesses de porter les habits de « JOM » « NGOR  » :KERSA », en se vendant, se prostituant face au pouvoir de l’argent.C’est pouquoi n’est-il pas temps de nous reprendre? de nous rapeller des valeurs ancestrales? celles la memes qui ont ete a la base de la nation senegalaise que je ne reconnais plus.Prets pour un retour a nos valeurs ancestrales JOM NGOR et KERSA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

BFEM : Moustapha Guirassy rappelle l’interdiction stricte des téléphones dans les centres d’examen

XALIMANEWS-Le Brevet de fin d’études moyennes (Bfem) débute aujourd’hui...

BFEM: Plus de 190.000 candidats au Bfem composent à partir d’aujourd’hui

Les épreuves de l’examen du Brevet de fin d’études...

BFEM : 11.716 candidats inscrits dans la région de Diourbel

XALIMANEWS: La région de Diourbel compte pour la session...

BFEM : 11.366 candidats attendus dans 111 centres d’examen de l’académie de Ziguinchor

XALIMANEWS: Onze mille trois cent soixante-six candidats inscrits dans...