Insultes, propos outrageants ou injurieux : le CNRA met en demeure producteurs et médias 

Date:

XALIMANEWS-Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a émis une mise en demeure à l’égard des médias audiovisuels, les incitant à éviter la diffusion de propos, comportements, et images jugés indécents, obscènes, outrageants, ou injurieux, ainsi que des scènes et propos susceptibles de porter atteinte aux valeurs, sensibilités, et identités culturelles sénégalaises.

Dans un communiqué rendu public, hier mardi, le CNRA a observé une augmentation des insultes et des vulgarités dans les séries télévisées, les plateaux et les débats, une situation qui suscite régulièrement des préoccupations.

Le conseil a rappelé que précédemment, le 3 décembre 2020 et le 28 janvier 2021, il avait déjà alerté les médias sur les conséquences de telles pratiques, après avoir constaté la présence répétée d’insultes, de vulgarités et d’autres contenus offensants pour la morale.

Le CNRA a ainsi adressé une mise en demeure formelle aux médias audiovisuels et aux producteurs, les enjoignant à prendre des mesures pour prévenir la diffusion de contenus jugés inappropriés, quel que soit leur mode de diffusion. Le communiqué souligne que le non-respect de cette mise en demeure expose les médias et les productions concernées à diverses sanctions, y compris l’interdiction de diffusion des séries, productions et émissions incriminées, ainsi que d’autres mesures contre les chaînes diffusant ces programmes.

Le CNRA insiste sur l’importance pour les médias de jouer un rôle actif dans la préservation des valeurs culturelles sénégalaises et de respecter la sensibilité du public. De plus, il encourage vivement les producteurs de contenus à faire preuve de responsabilité et de discernement dans la création et la diffusion de leurs programmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

SÉDHIOU : Le procès des trois candidats au BAC et de la surveillante renvoyé à jeudi

XALIMANEWS: Le tribunal de Sédhiou a renvoyé le procès...

Nomination des partisans : une logique du changement SYSTÉMIQUE à contrario du clientélisme politique (Par Amadou Ba)

L’on peut et doit s’étonner de l’étonnement des pourfendeurs...

Aïda Mbodji sermonne les jeunes : « Il faut rester au Sénégal pour réussir »

XALIMANEWS-Aïda Mbodji, déléguée générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes...