Journée internationale de l’épilepsie : 10 idées fausses sur la maladie

Date:

XALIMANEWS- À l’occasion de la journée mondiale de l’épilepsie, ce 12 février, Pulse de concert avec le site Pourquoi Docteur fait le point sur les idées reçues concernant l’épilepsie. Cette maladie neurologique souvent caractérisée par des crises de convulsions.

Depuis 2015, la journée internationale de l’épilepsie a lieu le second lundi de février. Elle a pour objectif d’informer et de sensibiliser le grand public sur cette maladie chronique. Si elle touche environ environ 50 millions de personnes dans le monde, ce qui en fait l’une des affections neurologiques les plus fréquentes, elle demeure mal connue et souffre de clichés. Voici dix préjugés à oublier sur l’épilepsie.

  • 1. On risque d’avaler sa langue lors d’une crise d’épilepsie 

« C’est l’une des idées fausses parmi les plus courantes, estime l’association Épilepsie-France. Anatomiquement, il est impossible d’avaler sa langue car elle est retenue par un frein. » Ainsi, il ne faut surtout pas mettre un objet dans la bouche d’une personne qui fait des convulsions. Mettre ses doigts dans la bouche de la personne pour retenir sa langue est aussi vivement déconseillé car le geste peut entraîner une morsure. « Le risque est également que cela provoque un réflexe qui la fasse vomir, alerte l’association. Dans ce cas, le vomi peut être inhalé, atteindre les poumons et provoquer un arrêt respiratoire et cardiaque. »

  • 2. En cas de crise d’épilepsie convulsive, il ne faut rien faire 

Une crise d’épilepsie doit absolument faire réagir l’entourage. La personne concernée ne doit pas être déplacée, sauf s’il y a un danger à proximité (bord de route, haut d’escalier). Il faut la placer rapidement en position latérale de sécurité, sans chercher à entraver ses mouvements. L’espace autour d’elle doit être dégagé, pour qu’il n’y ait pas de risque de blessure. Si la crise dure plus de 5 minutes, il faut appeler les secours. Si la crise passe avant ce délai, il est important de réconforter la victime, qui peut rester confuse quelque temps.

  • 3. Les crises d’épilepsie sont toujours impressionnantes 

« L’épilepsie ne se limite pas à des symptômes spectaculaires et peut même en être dépourvue, souligne Épilepsie-France. Toutes les personnes épileptiques ne font pas des crises tonico-cloniques (convulsives). » Chez certaines personnes, la maladie est presque invisible car elle va se manifester par des troubles de la mémoire, de la concentration ou encore des hallucinations. Parfois, elle se traduit par des signes plus discrets comme des tremblements, des rigidités musculaires ou encore des chutes.

  • 4 L’épilepsie, c’est une maladie mentale

« L’épilepsie est une authentique maladie neurologique qui impacte l’activité électrique du cerveau, perturbant les connexions entre les neurones », décrit Épilepsie-France. Lors des crises, les personnes atteintes peuvent développer des troubles du comportement, mais la maladie ne provoque pas d’atteintes cérébrales susceptibles de déclencher une maladie mentale.

  • 5. L’épilepsie affecte l’intelligence

L’association est formelle : il n’y a pas de cause à effet entre l’épilepsie et l’intelligence. La maladie peut avoir un impact sur la mémoire, la concentration ou l’attention, ce qui peut avoir des conséquences sur les capacités d’apprentissage mais en aucun cas sur l’intelligence.

  • 6. L’épilepsie est une maladie héréditaire

« Bien que de nombreux mécanismes pathologiques sous-jacents puissent provoquer l’épilepsie, la cause de la maladie est encore inconnue dans environ 50 % des cas dans le monde », explique l’Organisation mondiale de la Santé. Dans certains cas, les causes sont génétiques, sans pour autant que la maladie ait été transmise par les parents. « La prédisposition génétique n’induit pas que l’épilepsie soit une maladie héréditaire, donc transmissible », développé Épilepsie-France.

  • 7. Les crises d’épilepsie sont psychologiques

Des facteurs psychologiques peuvent contribuer au déclenchement des crises, comme le stress ou la fatigue, mais ils n’en sont pas les causes. La maladie est d’origine neurologique.

  • 8. L’épilepsie empêche de travailler 

« Sous réserve du respect de quelques règles simples d’hygiène de vie et d’une stricte observance du traitement, le patient épileptique, dont le traitement est bien équilibré, peut mener une vie quasiment normale, estime Épilepsie-France. L’épilepsie ne diminue pas l’aptitude physique, ni intellectuelle. » Dans certains cas, la maladie peut toutefois nécessiter un aménagement des horaires.

  • 9. Les personnes épileptiques ne peuvent pas faire de sport 

Selon Épilepsie-France, l’activité sportive a un effet positif pour la personne épileptique. Cela peut nécessiter certaines précautions. Si la maladie n’est pas stabilisée, des sports sont interdits dont l’escalade ou la plongée sous-marine. L’association recommande les sports collectifs, la danse ou encore les arts martiaux.

  • 10. Il est interdit de conduire en cas d’épilepsie 

Jusqu’à 2005, la conduite était interdite aux personnes épileptiques. Depuis, la réglementation a changé. Une personne épileptique peut être autorisée à conduire si elle n’a pas fait de crise depuis au moins un an ou si elle fait des crises uniquement pendant son sommeil. « La décision de délivrance ou de renouvellement du permis par l’autorité préfectorale est prise à la suite de l’avis de la commission médicale départementale ou d’un médecin agréé« , ajoute Épilepsie-France.

Avec Pulse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Sénégal : Plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

XALIMANEWS- De plus en plus, le nombre de patients...

Perte de la vision : Trois facteurs de risque !

XALIMANEWS- L'œil est l'organe de la vision. Il capte...

Évolutions dans le domaine de la santé : Macky Sall demande une diffusion des progrès accomplis

XALIMANEWS-Le chef de l'État a demandé, en conseil des...

Transition à la tête de l’ACMU : Départ du Dr Bocar Mamadou Daff, arrivée du Dr Cheikh Tacko Diop

XALIMANEWS-Lors du conseil des ministres de ce mercredi, le...