L’aéroport de Ndiass dans une zone de haute turbulence

Date:

Elton est l’entreprise sénégalaise retenue pour l’approvisionnement en carburant et lubrifiants des engins qui devront effectuer les travaux de terrassement et de construction du nouvel Aéroport de Ndiass. Mais depuis quelques mois, Elton n’a pas été payé pour le service effectué. Avec l’environnement du marché de l’hydrocarbure, Elton risque de ne plus être en mesure de respecter ses engagements si Saudi Bengladen Group ne paie pas ses factures. L’Etat est encore indexé.

Un retard important a été noté dans la finalisation de la construction de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd). Entré depuis quelques mois dans une phase de construction, le projet risque d’accuser encore du retard. Cette fois-ci, pour des histoires d’argent. De sources bien au fait de ce qui se trame sur la plateforme, on informe que les travaux vont encore connaître du retard. Et pour cause, le carburant risque d’être en manque sous peu de temps. La raison est que le Saudi Bengladen Group (Sbg) doit des centaines de millions à Elton. Après un appel d’offres, Elton a été retenu comme la principale entreprise pour l’approvisionnement en carburant et lubrifiants des engins qui devront effectuer les travaux de terrassement et de construction du nouvel Aéroport de Ndiass. Mais depuis quelques mois, Elton n’a pas été payé par rapport au service effectué. La somme a atteint des proportions telles que, avec la situation dans laquelle se trouve le marché de l’hydrocarbure, Elton risque de ne plus être en mesure de respecter ses engagements, si le Sbg ne paie pas ses factures.
Du côté de la plateforme, des informations font état d’une dette de plusieurs milliards, représentant la contrepartie financière que l’Etat doit payer dans la réalisation de l’aéroport de Ndiass. Une somme qui devait, pourtant, être tirée des Redevances des infrastructures aéroportuaires (Rdia) estimées à plusieurs dizaines de milliards.

«Elton ne sera pas la source de blocage»
Interpellé sur la question, M. Ousmane Faye, directeur commercial de Elton, a tenu à prendre ses responsabilités sur la question. Il a d’abord tenu à faire savoir qu’Elton réaffirme son engagement pour la construction du Sénégal de demain. Et dans ce sillage, il assure qu’Elton ne peut pas être à l’origine d’un blocage des travaux à l’Aibd. Cependant, il a confirmé qu’effectivement, «il y a eu des retards qui ont été notés dans les paiements», refusant catégoriquement de donner la somme exacte. Il précise aussi que ces retards de paiements ne vont pas causer un arrêt d’approvisionnement en carburant et en lubrifiants des engins sur le chantier. Et pas plus tard qu’hier, des camions-citernes sont partis approvisionner la plateforme. Ce, au détriment de certaines stations d’essence.
Mais avec l’environnement du marché des hydrocarbures qui connaît des difficultés au Sénégal, si les retards de paiements persistent, Elton risque de ne plus être en mesure d’assurer sa mission.

Aibd muet !
Du côté de l’Aibd, on préfère s’occuper d’autres dossiers. Après plusieurs tentatives, nous sommes finalement entrés en contact avec M. Modou Khaya, Directeur général de l’Aibd. Qui nous a répondu au bout du fil qu’il n’a pas le temps à nous consacrer dans le cadre de ce dossier. Et que son assistante que nous avons jointe auparavant lui a tout expliqué, mais qu’il n’a vraiment pas notre temps.

lobs.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rapatrié de la France, Imam Kaba en garde à vue à la Dic

XALIMANEWS-L’étau se resserre autour du prêcheur "radical" Sénégalais, Imam...

Justice : Viviane Chidid condamnée à payer plus de 16 millions F CFA à Nsia Assurance 

XALIMANEWS-La chanteuse Viviane Chidid a perdu un procès contre...

Espagne / Passeports : Un véritable casse-tête pour les Sénégalais d’Espagne (Par Momar Dieng Diop)

Depuis quelques années, les Sénégalais d’Espagne font face à...