L’Apr sur les bisbilles entre ex -Rewmistes à la mairie de Thiès « Idrissa Seck n’a aucun respect pour le vote des Thiessois »

Date:

La guerre des tranchées entre partisans d’Idrissa Seck à la mairie de Thiès continue d’indigner les habitants. Alors que les deux parties ont prolongé leurs bisbilles sur le terrain judiciaire, l’opposition s’en mêle, pour asséner ses vérités. C’est ainsi que l’Alliance pour la République (Apr), par la voix de Sokhna Seynabou Ndiéguène, vient de sortir de sa réserve, pour affirmer que la situation est tout simplement la preuve qu’Idrissa Seck n’a aucun respect pour le vote des Thiessois, qui l’ont élu à la tête de la municipalité.

La guerre de leadership au Conseil municipal de Thiès entre partisans d’Idrissa Seck continue de susciter des réactions d’indignation. Selon Sokhna Seynabou Ndiéguène, membre du Directoire de l’Alliance pour la République (Apr), par ailleurs conseillère municipale et coordonnatrice du Comité politique d’animation locale (Copal) de l’Apr de Thiès, la crise se mesure à l’aune de l’affligeant immobilisme, qui caractérise le Conseil municipal de la cité du rail. Pis, ajoute-t-elle, elle traduit le profond sentiment de désillusion, qui s’est emparé de la grande majorité des Thiessois.

En décidant de confier les rênes de leur commune à Idrissa Seck, à la suite des élections locales du 22 Mars 2009, dit-elle, « l’écrasante majorité des Thiessois avait non seulement sanctionné le régime libéral, mais aussi aspirait à une vie locale meilleure à travers une bonne gestion de la collectivité locale ». Malheureusement, se désole-t-elle, « Idrissa Seck n’a aucun respect pour le vote des Thiessois, et aujourd’hui, il a plongé l’institution municipale dans le chaos, car l’impression, qui se dégage est qu’elle est dirigée par une délégation politicienne. Thiès ne mérite pas un tel sort », peste Seynabou Ndiéguène, pour qui les graves accusations portées contre Yankhoba Diattara ne sont en vérité que la face visible de l’iceberg.

C’est pourquoi, la commune de Thiès est aux abonnés absents, quand il s’agit même des tâches ordinaires dévolues aux municipalités, à savoir l’éclairage public, le ramassage des ordures, le secours aux indigents etc. Pendant ce temps, poursuit-elle, Idrissa Seck reste confiné dans ses ambitions illusoires de président de la République, en laissant la gestion de la collectivité locale entre des mains inexpertes d’individus, qui ne sont mus que par des intérêts personnels. Selon elle, c’est pire que le projet de dévolution monarchique du pouvoir ; et les Thiessois doivent se lever comme un seul homme, pour dire non à Idrissa Seck et ses ouailles.

Mbaye SAMB

lasquotidien.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Gestion du COUD : Abdou Ndéné Mbodj débusque des cafards

XALIMANEWS-Le nouveau directeur général du Centre des œuvres universitaires...

Nouvelle saisie de cocaïne à l’AIBD : La Douane intercepte une contrevaleur de 3,2 milliards de Fcfa

XALIMANEWS-La Brigade spéciale des Douanes de l’Aéroport international Blaise...

Détournement de 34 millions F CFA à La Poste : Deux agents arrêtés

XALIMANEWS-Suite à l'affaire du vol de 1,5 milliard FCFA...