« La plupart des malades décédés à Principal sont infectés dans les levées du corps et les enterrements»

Date:

XALIMANEWS- Le conseil Présidentiel sur la gestion de l’épidémie de Covid-19 s’est tenu ce jeudi au palais présidentiel. Sous la houlette du chef de l’Etat, il a permis aux différents acteurs de faire le point. De son côté, le Directeur de l’hôpital principal de Dakar s’est exprimé sur les sources principales d’infection.

En effet, informent nos confrères d’Igfm qui citent le ministère de la Santé , il a souligné que la plupart des personnes testées positives ont été testées positives dans des cérémonies funéraires. « Comme la plupart des malades sont décédés à l’hôpital Principal, nous avons pu faire la traçabilité. Ils sont infectés dans des cérémonies funéraires principalement les levées du corps, les enterrements,… La plupart sont infectés dans ça », a indiqué le Pr Mame Thierno Dieng.

3 Commentaires

  1. Par quel mécanismes ??? L’efficacité des gestes barrières ??? Il y’a beacoup de questions qui doivent être élucidées pour qu’on puisse comprendre la pertinence des mesures de restriction prises par le Chef de l’état (interdiction des lever de corps, entre autres). Il avait dit apprendre à vivre avec le virus ; cela ne rime pas avec des interdictions tous-azimuts.
    Ce constat est discutable et contre-productif ; il ne contribuera qu’à augmenter la stigmatisation des religieux, alors que ces derniers ont un rôle déterminant dans la riposte contre le Covid-19.
    Certes, le volet médical est plus visible dans la gestion d’une épidémie, mais pour un croyant, le volet spirituel est de loin plus important et passe par le repentir et un changement de comportement moral (spiritualité). En vérité, la religion a une approche quasi infaillible pour gérer une épidémie – et les calamités d’une manière générale, mais malheureusement les gens ne semblent plus y croire ; oui, on ne sent pas du tout une mobilisation communautaire au plan spirituel pour enrayer cette épreuve divine ; en réalité, pour les politiques et les scientifiques, Dieu n’a pas de place dans la gestion de l’épidémie ; et tout laisse croire que c’est cette ingratitude caractérisée envers Allah qui nous a valu les inquiétudes du moment. Qu’ils se ressaisissent donc ! Et que les religieux jouent véritablement leur partition !

  2. Merci Idy d’avoir su résister au populisme.
    Un bon dirigeant ne doit pas jouer dans le populisme.
    Il doit faire ce qui sied quit à décevoir certains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Presse : le signal de Walfadjri rétabli ce dimanche à 20 heures

XALIMANEWS-Dans un post publié sur ses plateformes digitales, la...

Presidentielle 2024 : Daouda Ndiaye attaqué et brutalisé à la Place Saint Lazare

XALIMANEWS-Dans un post publié sur ses réseaux sociaux, le...

Début de campagne électorale : La RTS n’ouvre pas ses locaux

XALIMANRWS-Selon le journaliste Ayoba Faye, Amadou Ba mandataire de...