“L’accès à l’eau potable est une priorité pour le gouvernement”

Date:

XALIMANEWS: L’accès à l’eau potable constitue ”une priorité pour le gouvernement” qui est en train de travailler pour que ce problème soit résolu dans la région de Kaolack et dans les autres localités du pays, a déclaré, mardi, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh Tidiane Dièye,

”L’accès à l’eau potable, qui constitue un défi important pour Kaolack comme pour beaucoup d’autres localités du pays, est une priorité pour le gouvernement du Sénégal. Toutes les régions du Sénégal font face à des défis importants en matière d’accès à l’eau potable’’, a-t-il notamment soutenu.

M. Dièye l’a dit, mardi, lors d’un atelier de partage des résultats de la cartographie détaillée des risques partagés à Kaolack (centre), une zone pilote du Programme de gestion intégrée des inondations au Sénégal (PGIIS).

”Le problème d’accès à l’eau est là depuis très longtemps et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle, dans le PROJET porté par le président Bassirou Diomaye Diakhar Faye, vous avez vu toute l’ambition qui a été placée dans la maîtrise de l’eau, non seulement de l’eau potable mais au-delà même, de l’eau pour l’irrigation’’, a-t-il fait valoir.

Selon le ministre, ‘’si on veut arriver à un Sénégal souverain en garantissant la souveraineté alimentaire, il faut cultiver hors des saisons des pluies. Et pour ça, il faut maîtriser l’eau’’.

’Kaolack reste un problème qu’on a connu depuis toujours, sur la qualité de son eau. Et c’est pourquoi notre ambition, après évaluation, est de finaliser et d’affiner nos solutions et de procéder à des chantiers de grande envergure sur Kaolack, à la fois pour l’assainissement et pour l’accès à l’eau potable’’, a-t-il promis.

Il a signalé que ses services ont déjà identifié des solutions qui seront structurelles et durables, avec notamment des possibilités de transfert d’eau.

”A Kaolack, l’eau n’est pas très appropriée, mais il y a des zones pas très loin où il y a de l’eau pure et en grande quantité, qui pourrait faire l’objet d’exploitation et de transfert vers Kaolack”, a assuré le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

Il a donné l’exemple d’”une expérience similaire” entre la ville de Mbacké et un champ captant situé dans la commune voisine de Sadio, où des forages ont été réalisés avec une qualité d’eau meilleure que celle de Mbacké.

”Cette eau a été drainée pour alimenter Mbacké. Pour Kaolack, on a aussi des initiatives de cette nature. Mes équipes y travaillent d’arrache-pied pour apporter des solutions dans un délai très court”, a rassuré Cheikh Tidiane Dièye.

”Puisque nous venons d’arriver et nous connaissons le problème, nous ne voulons pas nous engager, mais les solutions sont en cours d’affinement. Dans un délai très proche, la question de l’eau potable sera résolue à Kaolack et à Fatick et dans d’autres villes du Sénégal qui connaissent ce genre de difficultés”, a-t-il affirmé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Communiqué du Conseil des ministres du jeudi 18 juillet 2024

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Bassirou Diomaye...

Serigne Saliou Gueye: « Pourquoi j’ai quitté Dmedia…ce que j’ai dit à Bougane » (Vidéo)

Serigne Saliou Gueye: "Pourquoi j'ai quitté Dmedia...ce que j'ai...

Inondations: Deux quartiers de Kaffrine envahis par les eaux de pluie

XALIMANEWS: (APS) – Diamaguène Centre et Kaffrine 2, deux...

Proposition de loi visant à empêcher la dissolution de l’Assemblée nationale : Macky Sall freine Benno

XALIMANEWS-Le journal L’AS rapporte dans son édition de jeudi...