Le Parquet général favorable à la libération de Massaly

Date:

– Mamadou Lamine Massaly, leader des Jeunesses Wadistes, ne sera pas gracié, mais risque d’être libéré le 26 mars prochain par la Cour d’appel de Dakar. Le juge Ameth Diouf de la troisième chambre correctionnelle de la Cour d’appel a examiné, ce vendredi, la demande de mise en liberté provisoire déposée par Me Pape Jean Sèye, l’avocat du jeune libéral.

Si le juge Ameth Diouf suit le réquisitoire de l’avocat général, François Diouf, représentant le ministère public, Mamadou Lamine Massaly, va recouvrer la liberté le 26 mars prochain. Le représentant du parquet a estimé qu’il n’y a aucun trouble à l’ordre public et Massaly a une garantie de représentativité en justice. Par conséquent, rien ne s’oppose à ce qu’il soit libéré, à charge pour lui de se présenter à la Cour d’appel pour être jugé à nouveau, suite à l’appel interjeté par son avocat.

Auparavant, Me Pape Jean Sèye a soutenu que la libération de Mamadou Lamine Massaly n’entrave en rien la manifestation de la vérité. « Il est régulièrement domicilié à Dakar et à Thiès, il a deux épouses et il est le président du Conseil d’administration de la Société des infrastructures de réparation navale (Sirn) ». Selon l’avocat, « Massaly est tout simplement victime de sa langue et autres fanfaronnades, mais il n’a pas commis les faits pour lesquels il a été envoyé en prison ».

Après avoir entendu les différentes parties, le juge a fixé son délibéré au 26 mars 2010, date à laquelle Massaly saura le sort qui sera réservé à la demande de mise en liberté provisoire déposée par son avocat.

– Par Mouhamed Diaw –

NETTALI.NET

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

La fin de l’État hors la loi (Par Pr Mary Teuw Niane)

Les recours déposés devant le Conseil constitutionnel (Cc) par...

Niger : dans le Nord la société civile d’Arlit s’inquiète de la qualité des eaux

XALIMANEWS-Dans le nord du Niger, la société civile d’Arlit...